Filtres

@Mediapart 
4 juin 2020 9:49

« Bougnoules », « nègres », « fils de pute de juifs » : quand des policiers racistes se lâchent #Enquête

"  Le racisme « existe vraiment » au sein de l’institution et reste « tabou » "

En décembre dernier, un policier dénonçait ses collègues après avoir découvert qu’ils échangeaient des messages racistes, antisémites, sexistes et homophobes dans un groupe WhatsApp privé. Cinq mois plus tard, ils sont toujours en poste, en attendant leur passage en conseil de discipline.

URL :

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

Top
Syndicoop.info

GRATUIT
VOIR