Fake news Tourisme : l’imposture de la France numéro 1 (La Tribune)

Si le tourisme français était aussi performant que le tourisme espagnol, les recettes feraient plus que doubler.

La Tribune publie chaque jour des extraits issus des analyses diffusées sur Xerfi Canal. Aujourd’hui, l’imposture de la France numéro 1 sur le sujet du tourisme.

Parcoursup L’extrême lenteur de Parcoursup inquiète établissements et futurs étudiants (Le Monde)

Environ 100 000 candidats n’ont reçu aucune proposition.

Les vacances devraient être un peu moins sereines que prévu pour plusieurs milliers de bacheliers et leurs familles. Avec comme un air de déjà-vu : mardi 17 juillet, 102 606 lycéens et étudiants en réorientation encore inscrits sur la nouvelle plate-forme d’admission dans l’enseignement supérieur Parcoursup n’ont reçu aucune proposition de formation. Ils étaient 87 000 à la même période il y a un an sur Admission post bac (APB). Les résultats définitifs du bac n’ont pas apporté le sursaut que certains espéraient.

Management L’obsessionnelle gestion du temps (Financial Times/ Le Nouvel économiste)

La gestion du temps est l’ultime jeu à somme nulle

Les managers sont de plus en plus obsédés par leur productivité personnelle

Analyse Les cinq vagues de la stratégie « océan bleu » de l’entreprise Macron (La Tribune)

Analyse de la stratégie macronienne à la lumière du best-seller de W. Chan Kim et R. Mauborgne. Par Frederic Iselin, HEC Paris Business School – Université Paris-Saclay

Dialogue social La CGT attend de Macron qu' »il change de politique sociale » (AFP / La Croix)

 

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez a déclaré mardi attendre du président Emmanuel Macron qu' »il change de politique sociale ».

S’exprimant sur France Inter avant la réunion des partenaires sociaux à l’Elysée, Philippe Martinez a estimé que cette rencontre constituait « une forme de reconnaissance de la réalité du syndicalisme ». Mais il a souhaité que le chef de l’Etat reçoive « aussi séparément » les organisations, pour que chacune puisse développer ses propositions.

Fonction publique Dépense publique : les propositions chocs du rapport Cap 22 (BFM/BUSINESS)

Comité action publique 2022, mandaté par l’exécutif pour réfléchir à la réduction de la dépense publique, a identifié 30 milliards d’euros d’économies via notamment la suppression de la TVA réduite et des aides à la transition énergétique, rapporte lundi Le Figaro. Selon le journal, le gouvernement a « enterré » les propositions formulées par le comité, dit Cap 2022

Loi fondamentale Le chef de l’Etat autorisé à assister au débat au Congrès (Reuters/La Tribune)

PARIS (Reuters) – L’Assemblée nationale a ouvert dans la nuit de lundi à mardi, par le biais d’amendements au projet de révision de la Constitution, la possibilité pour le président de la République d’assister au débat après son discours devant le Congrès. Le vote des députés ôte « hors de sa présence » de la formule issue de la révision constitutionnelle de 2008 indiquant que le chef de l’Etat « peut prendre la parole devant le Parlement réuni à cet effet en Congrès. Sa déclaration peut donner lieu, hors de sa présence, à un débat qui ne fait l’objet d’aucun vote. »

Réforme de l’assurance chômage : un chantier ouvert depuis plusieurs mois (La Tribune)

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, estime que la politique menée par le gouvernement "divise" les Français

Emmanuel Macron a entamé mardi des discussions avec les dirigeants des organisations patronales et syndicales avec l’objectif de déminer le terrain pour préparer les réformes de l’année à venir.

Transport aérien Le défi de l’augmentation du trafic aérien (Blog de la CGT ADP)

Face à cette pénurie, l'enjeu n'est pas seulement de former des pilotes mais aussi de les fidéliser.

Alors que s’est ouvert lundi le salon aéronautique de Farnborough, les acteurs économiques de l’aviation doivent relever le défi d’une augmentation massive du trafic aérien jusqu’en 2030.

 

Mutuelles Un passage aux 35 heures à reculons pour les salariés de la Macif (Miroir social)

Au vu des reculs nombreux et injustifiés de cet accord, les élus CGT ne pouvaient accepter de signer cet accord.

Actuellement, 90 % des salariés du groupe Macif sont à 31h30. Plutôt que d’aller dans le sens du progrès social et de l’histoire, la direction de la Macif a choisi la régression pour tous. Elle aurait pu et dû amener les 10 % des salariés restants au même niveau que les autres.

Top