Aérien Air France propose un rattrapage de pouvoir d’achat aux syndicats (Reuters/ La Tribune)

L'intersyndicale, qui réunit dix syndicats, et l'Unac ont lancé mardi dernier un préavis de grève pour le 23 mars

PARIS (Reuters) – Air France a proposé mardi à ses syndicats un mécanisme d’ajustement salarial permettant de compenser les baisses de pouvoir d’achat de son personnel entre 2011 et 2017, espérant éviter la grève prévue pour le 23 mars, un mois après le précédent arrêt de travail. La compagnie aérienne a toutefois de nouveau rejeté la revendication générale des salaires de 6 %, selon elle « impossible » à réaliser sans compromettre sa stratégie de croissance, d’investissement et de reprise des embauches.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top