communiqué commun CFTC-CGC-CGT-FA-FO-FSU-Solidaires Après le 22 mars puissant et déterminé dans la Fonction publique, le gouvernement doit répondre aux exigences des agents (UFSE-CGT)

La mobilisation du 22 mars dans la Fonction publique a été particulièrement forte, que ce soit dans la grève ou les manifestations.

Elle se situe de manière incontestable au-dessus du 10 octobre 2017, qui était d’un niveau pourtant déjà très significatif.

La réalité est que le taux moyen de grévistes – mesuré à partir d’un travail sérieux et approfondi – s’élève aux environs de 30 %, avec de nombreuses pointes à 50 %, voire au-delà de 60 %. Dans le même temps, les manifestations unitaires de la Fonction publique ont rassemblé 50 % de personnes en plus que le 10 octobre !

Le gouvernement ne doit pas feindre de se rassurer en minimisant le mécontentement réel qui existe dans la Fonction publique.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top