Paradis fiscaux Blanchiment d’argent : Les Parlement européen critique les Etats (Reuters/La Tribune)

La commissaire européenne à la Justice, a elle-même déclaré, qu'elle avait été soumise à un lobbying intense de la part de certains des pays inscrits sur la liste

STRASBOURG (Reuters) – Le Parlement européen a « regretté » jeudi le rejet, par les gouvernements de l’Union européenne, de la liste noire du blanchiment de capitaux proposée par la Commission européenne, et mis en cause le lobbying exercé par certains pays visés. Les 28 Etats de l’UE ont décidé le 7 mars dernier de contester cette liste provisoire de 23 pays et territoires parmi lesquels l’Arabie Saoudite et quatre territoires américains, les Samoa américaines, les Iles vierges américaines, Porto Rico et Guam.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top