Concurrence ferroviaire Des acteurs ferroviaires d’Europe lorgnent le TGV Tours-Bordeaux (Reuters/La Tribune)

La SNCF, qui cherche à optimiser le remplissage de ses rames et le péage acquitté, proposait de son côté à l'origine 13 allers-retours seulement.

PARIS (Reuters) – Lisea, concessionnaire de la ligne de TGV Tours-Bordeaux détenu pour un tiers par Vinci, est en discussion avec des compagnies européennes de chemin de fer pour l’utilisation de son tronçon, Sud Europe Atlantique (SEA).

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top