responsabilité sociale Devoir de vigilance des entreprises : entre hard et soft law, une réponse au « social washing » ? (The conversation)

Vers une responsabilité des sociétés mères dans la globalisation économique ?

Des ouvriers du textile, des femmes, des enfants, travaillaient pour des marques internationales de vêtements dans le mépris total des conditions de sécurité les plus élémentaires, et ce alors que des consignes d’évacuation avaient été délibérément ignorées par les responsables des ateliers. À l’indignation internationale succédera un long combat mené par les associations et les ONG pour combattre de telles pratiques, quelle que soit l’ampleur des conséquences. Ce dramatique évènement fera date et amènera la France à adopter la loi n°2017-399 du 27 mars 2017 sur le devoir de vigilance des sociétés mères et les entreprises donneuses d’ordres.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top