Nucléaire EDF craint un nouveau retard pour l’EPR de Flamanville (Reuters/La Tribune)

PARIS (Reuters) – EDF a annoncé mardi que la reprise de certaines soudures de l’EPR de Flamanville (Manche) pourrait se traduire par de nouveaux retards dans la mise en service du réacteur. « Nous allons avoir du retard à cause de la reprise de ces soudures », a déclaré Jean-Bernard Lévy, le PDG du groupe, lors d’une conférence organisée par Le Club Les Echos.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top