Innovation Face au culte de l’ingénieur, osons financer la pensée sauvage (Usbek et Rica)

Le gouvernement souhaite mettre en place un fond qui financera l’innovation de rupture. Mais comment procéder alors que la pensée rationaliste est dominante ? C’est la question que pose ici l’un de nos lecteurs, Raphaël Suire. Une réflexion sur la difficile recette pour faire émerger de l’inédit.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top