Idées reçues et perspectives Faire participer les salariés à la gouvernance de l’entreprise (The conversation)

La participation améliore la performance durable de l’entreprise

Un débat de fond est ouvert en France sur la contribution de l’entreprise à l’intérêt général à travers le projet de loi PACTE et les conclusions de la mission intergouvernementale confiée à Jean‑Dominique Sénard et Nicole Notat. Ces initiatives concourent à reconsidérer la place que pourraient occuper les salariés dans la gouvernance des entreprises. Il est en effet proposé d’augmenter le nombre d’administrateurs « représentants » les salariés au sein des conseils d’administration. Retour sur trois idées reçues concernant l’implication des salariés dans la gouvernance de l’entreprise, ainsi que sur les apports potentiels de leur présence accrue.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top