Industrie Automobile Fiat-Renault : un coup de massue pour Senard (La Tribune)

Un deal en apparence équilibré, mais qui en réalité ne traduit pas les investissements et les prises de risques technologiques de Renault face à un FCA accumulant les lacunes.

Arrivé en janvier dernier à la tête de Renault, l’ancien patron de Michelin a vu son projet de fusion avec Fiat avorté, après avoir perdu le soutien de l’État français. Les observateurs parlent d’un projet monté dans la précipitation qui n’a pas tenu compte des risques, notamment d’une rupture avec Nissan. Désormais, Jean-Dominique Senard doit évaluer sa crédibilité auprès des marchés et de ses équipes.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top