Discrimination au travail Les salariés LGBT+ encore discriminés, agressés, pas respectés (Les Echos)

Parfois les supérieurs hiérarchiques alimentent ces comportements discriminants, notamment par les différences de salaire

En 2019, un salarié LGBT+ sur quatre a été victime d’au moins une agression au travail. Pour lutter contre ces discriminations, de plus en plus d’entreprises s’engagent sur les questions d’inclusion au travail.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top