Loi "anti-casseurs" Macron va saisir le Conseil constitutionnel, signe de la fébrilité du Président et de son gouvernement (CGT Communication)

De manière tout à fait inédite puisque cela sera la 2ème fois sous la Vème République, le Conseil Constitutionnel va être saisi directement par le Président de la République d’une proposition de loi. La loi liberticide dite « anti-casseurs », issue du groupe Les Républicains et votée par l’Assemblée nationale, adoptée en seconde lecture au Sénat.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top