ADP explose ses bénéfices avant sa (probable) privatisation (La Tribune)

Tiré par un très fort dynamisme du trafic aérien, ADP a vu son chiffre d’affaires progresser de 22,7 % à 3,617 milliards d’euros, l’Ebitda de 31,1 % à 1,567 milliard et le résultat net de 31,2 % à 571 millions d’euros. Pour 2018, le groupe table sur une hausse de 10 % à 15 % de son Ebitda consolidé.

Air France : les syndicats promettent une suite à la grève (BFM TV)

Après le mouvement social de jeudi, qualifiée de « grand succès » par l’intersyndicale, un nouvel appel à la grève devrait être lancé sous peu.

Données L’insertion professionnelle des jeunes : de fortes inégalités selon le diplôme (Observatoire des Inégalités)

Statut d’emploi, chômage et milieu social : les conditions d’insertion des jeunes dans le monde du travail sont très inégales suivant le niveau de diplôme obtenu.

Non au bâillon sur l’information sociale ! (SNJ-CGT et le SNJ de l'Humanité)

Nous reproduisons ci-dessous un communiqué du SNJ-CGT et du SNJ en soutien à deux journalistes de L’Humanité et L’Humanité Dimanche, mis en examen pour « diffamation » suite à leur enquête révélant « un cas de discrimination syndicale au sein du groupe spécialisé dans le recyclage Paprec ». Une mise en examen qui s’inscrit dans les « poursuites-bâillons » que nous avons dénoncées à l’occasion des poursuites en diffamation lancées par le groupe Bolloré à l’encontre de plusieurs journalistes, en co-signant la tribune « Face aux poursuites-bâillons de Bolloré : nous ne nous tairons pas !  ». (Acrimed)

Communiqué

Le SNJ-CGT et le SNJ, organisations syndicales représentatives des journalistes de la Société Nouvelle du Journal l’Humanité (SNJH), apportent leur soutien à Kareen Janselme et Cyprien Boganda, nos deux collègues de L’Humanité et de L’Humanité Dimanche qui ont été mis en examen personnellement après avoir fait leur travail d’enquête et de révélation sociale au coeur de la vocation historique de nos titres.

Pour avoir relaté, témoignages et preuves à l’appui, un cas de discrimination syndicale au sein du groupe spécialisé dans le recyclage Paprec, ils ont été entendus le 20 février par un juge d’instruction avant d’être automatiquement mis en examen pour « diffamation ». Comme l’illustraient déjà leurs auditions devant les enquêteurs de la police judiciaire au mois de décembre, leurs articles ne sont pas attaqués sur une formule ou une autre, mais bien sur de nombreux passages entiers. Ce qui signifie que, malgré les pièces mises en lumière par nos collègues, l’entreprise entend les censurer ou les réduire au silence. Au passage, elle tente d’obtenir par le biais judiciaire des éléments sur leurs sources.

Dans un contexte marqué par des atteintes sans précédent à la liberté d’informer – censure de Challenges prononcée par le tribunal de commerce de Paris au nom du secret des affaires, procédures engagées contre plusieurs médias par le groupe Bolloré et ses filiales, ordonnance prise par la présidente du tribunal de Metz qui sert à identifier une des sources ayant permis de révéler les Luxleaks, etc. –, les organisations syndicales représentant les journalistes de l’Humanité, SNJ-CGT et SNJ, s’alarment de cette nouvelle instrumentalisation de la justice.

C’est à une procédure bâillon que nos deux collègues et, par extension, tous les journalistes de nos titres, sont confrontés aujourd’hui. La manoeuvre vise à nous empêcher de réaliser une part essentielle de notre travail d’information sur les conflits sociaux et les luttes syndicales dans les entreprises. Elle doit donc être déjouée. Nous ne comptons pas nous laisser intimider, et nous continuerons à défendre la liberté d’informer, même sur les événements qui se déroulent derrière les murs des entreprises…

Saint-Denis, le 22 février 2018

Accueil mitigé Salon de l’agriculture : Emmanuel Macron se fait siffler par des agriculteurs en colère (20 minutes)

Ça commence mal… Emmanuel Macron s’est fait siffler pendant plusieurs minutes samedi au Salon de l’agriculture, qu’il visite pour la première fois en tant que président de la République.

SoLocal Emploi : menacés, les salariés de l’ex-Pages Jaunes se mobilisent (France Info)

L’annonce de la suppression de 1 000 emplois, dont 800 dès cette année, formulée mardi dernier, a fait l’effet d’une bombe dans le groupe SoLocal, ex-Pages Jaunes. Les salariés étaient appelés à faire grève vendredi 23 février.

Santé Les tarifs des hôpitaux en baisse de 1,2 % (Les Echos)

Le gouvernement a tranché pour une baisse de 0,5 % assortie d’un coefficient prudentiel de 0,7 %.

Europe sociale Le salaire minimum dans l’union européennes en chiffres (Le Figaro)

En Europe, le salaire minimum oscille de 261 euros à 1999 euros

L’office de statistique de l’Union européenne a publié ce jeudi une étude sur les salaires minimums des pays européens. Si le SMIC français est l’un des plus élevés avec celui du Luxembourg ou de l’Irlande, d’autres pays versent des salaires beaucoup plus faibles, révélant ainsi de fortes disparités entre l’est et l’ouest de l’Europe.

Réforme de l'assurance chômage Assurance chômage : Voici la longue liste des conditions pour toucher le chômage après une démission (Le Huffington post)

Les partenaires sociaux, patronat et syndicats, ont fini par trouver un accord de principe, sous conditions, ce jeudi 22 février sur la réforme de l’assurance chômage. C’était la dernière limite fixée par le gouvernement pour qu’ils se mettent d’accord avant qu’il ne reprenne la main.

Justice Évasion fiscale. Attac 1 – Apple 0 (AFP / L'Humanité)

La justice a débouté vendredi à Paris le groupe américain Apple, qui lui demandait d’interdire à Attac de pénétrer dans ses magasins français pour des actions militantes, ce que l’association altermondialiste dénonçait comme une « procédure bâillon ».

Communiqué Philippe Pascal, inspecteur Urssaf, de nouveau face à la justice (UGICT)

Le 26 février à 14 h, Philippe Pascal sera encore une fois sur le banc des accusés, jugé pour « recel d’enregistrement privé » face à François Mariani, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Vaucluse. L’audience, qui devait se tenir le 16 novembre dernier, avait été repoussée pour la quatrième fois à la demande de François Mariani. Un rassemblement à l’appel de la CGT aura lieu devant le tribunal d’Avignon à 14 h et regroupera des délégations de salarié·e·s des Urssaf venus de toute la France pour soutenir Philippe Pascal.

Transport Grand Paris Express : les élus d’Île-de-France dénoncent un « scandale d’État » (La Tribune)

A la suite des annonces du gouvernement de ce matin sur le décalage dans le temps de certains tronçons et de lignes du Grand Paris Express, les élus de petite et grande couronne sont à la fois rassurés de voir un calendrier fixé, mais s’inquiètent déjà des conséquences de ces retards pour l’avenir de la région. Dans un communiqué au vitriol, les élus de la région jugent que l’État est incapable de « piloter ce projet ».

Europe « Spitzenkandidat » ou comment sera désigné le président de la Commission européenne (Le Monde)

Les dirigeants de l’UE se réunissent vendredi pour débattre d’un processus qui risque de leur lier les mains.

INSEE La croissance a atteint son rythme de croisière (Les Echos)

L’indice du climat des affaires a reculé de 3 points depuis le début de l’année. L’activité devrait se maintenir à un niveau élevé mais ne devrait pas accélérer à court terme.

Négociations statut de encadrement : Encadrement enjeux, propositions des Ingés Cadres Techs CGT (Ugict-CGT)

Les Ingés Cadres Techs CGT veulent d’autres scénarios que « se soumettre ou se démettre » au travail.

Suite à la suppression de la caisse de retraite complémentaire des cadres, des négociations sur la « notion d’encadrement » se tiennent jusqu’en avril 2018. L’enjeu global de cette négociation est de répondre aux aspirations spécifiques des salariés de l’encadrement en leur donnant des droits et des moyens propres à leur place et leur rôle dans l’organisation du travail. Les Ingés Cadres Techs CGT veulent d’autres scénarios que « se soumettre ou se démettre » au travail.

Hôpital public L’action, remède à la souffrance (L'Humanité)

La première grève victorieuse des secrétaires médicales

Ici, c’est un service qui se mobilise. Ailleurs, une profession, praticiens hospitaliers, soignantes, secrétaires médicales…Grèves, pétitions, lettres ouvertes se multiplient contre l’austérité imposée aux hôpitaux publics et à leurs personnels.

Europe Vers une hausse des inégalités entre retraités (Alternatives Economiques)

L’attention que les citoyens européens accordent à leur retraite a pris de l’ampleur depuis la crise : à titre d’exemple, les Italiens sont désormais 16 % à considérer cette question comme un des deux principaux enjeux auquel doit faire face leur pays, contre 8 % il y a 10 ans. C’est d’ailleurs l’un des principaux sujets en débat à l’approche des élections générales italiennes qui doivent se tenir le 4 mars prochain ; les partis de droite s’étant d’ores-et-déjà mis d’accord sur une annulation des hausses progressives de l’âge de départ en retraite prévues par la réforme de 2011. En France, le Président Emmanuel Macron propose – sans toucher aux paramètres d’âge ni de durée de cotisation – de rendre le système de retraites plus lisible en en faisant un système « à point ». Ce projet délicat a pour l’instant été repoussé à 2019.

Enseignement supérieur Elle paie les copies de ses étudiants (France Info)

C'est un truc de plus, le plus important, c'est les gels de postes

Dominique, professeure en licence d’administration économique et sociale, a dû débourser neuf euros pour fournir des copies à ses étudiants lors d’une interrogation. Une situation qui la fait sourire et qu’elle minimise, par rapport aux autres difficultés financières qu’elle rencontre. Dominique a « craqué »« J’ai acheté 600 copies doubles pour l’interro de mes étudiants demain, l’UFR refusant de les fournir, car plus de moyens », écrit sur Twitter cette professeure d’université. Prix : neuf euros. Le message de cette économiste, qui enseigne dans une grande faculté parisienne, a fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux et encouragé certains à dénoncer des situations similaires.

Les syndicats de la SNCF mettent le gouvernement en garde (Reuters/ La Tribune)

(Reuters) – Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF ont décidé jeudi de se retrouver mardi prochain, au lendemain des annonces d’Edouard Philippe sur le projet de réforme du ferroviaire, pour entériner ou non le principe d’une grève unitaire.

Rapport Spinetta SNCF : l’Unsa appelle aussi à la mobilisation le 22 mars (BFM TV)

Les principaux syndicats de la SNCF appellent à la mobilisation le 22 mars. – Jacques Demathon – AFP
Le deuxième syndicat de la compagnie ferroviaire rejoint ainsi la CGT, SUD-Rail et Force Ouvrière.

Top