Paradis fiscaux Pourquoi Daniel Kretinsky a recours à des paradis fiscaux (Le Monde)

Cette série de fuites de documents du cabinet panaméen Mossack Fonseca, en 2016 et 2017, a éclairé avec précision les techniques d’évasion fiscale

Selon les Panama Papers, l’homme d’affaires tchèque et son partenaire en affaires, Patrik Tkac, ont plusieurs fois utilisé des sociétés offshore, qui offrent discrétion, faible fiscalité et réglementation accommodante.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top