Recherche Pourquoi l’ONERA perd de plus en plus ses jeunes chercheurs (La Tribune)

L'ONERA semble effectivement confronté à de nombreux départs non souhaités (29 en 2018, 22 à fin septembre 2019) essentiellement en raison des rémunérations trop faibles

Outre les départs à la retraite, l’ONERA est confronté à des départs non souhaités de jeunes chercheurs faute de salaire et de perspectives en adéquation avec le marché de l’emploi.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top