Transport aérien Reprise d’Aigle Azur : l’offre d’Air France ne tient pas la route juridiquement (La Tribune)

Au total, Air France propose de reprendre 70% des lignes et fréquences d'Aigle Azur.

En demandant 100 % des créneaux horaires d’Aigle Azur pour exploiter les lignes transférées avec les moyens du groupe Air France, et en proposant d’ouvrir des postes aux salariés d’Aigle Azur qui le souhaiteraient selon un processus de sélection dédié, l’offre d’Air France ne respecte pas la réglementation européenne sur les créneaux aéroportuaires. Celle-ci précise que les repreneurs doivent reprendre tout ce qui est attaché à l’activité reprise (locations des avions, personnels, locaux…) qui permet son fonctionnement. Le transfert des créneaux est lié à cette obligation. Or sans créneau, aucune reprise n’est possible.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top