Etude Les réseaux sociaux ne diminueraient pas les interactions « dans la vraie vie » (Usbek & Rica)

90 % des Américains qui utilisent Facebook passent l’équivalent de deux jours de travail par mois sur le réseau social

 

C’est un fait facilement observable : les réseaux sociaux accaparent une part sans cesse croissante de notre attention et de notre temps. Mais ce temps passé à liker, publier et commenter ne se ferait pas au détriment des interactions sociales en face-à-face. C’est en tout cas ce qui ressort d’une double étude publiée par trois chercheurs américains.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top