Réforme des retraites Retraites : un projet de loi dangereux (Alternatives Economiques)

Une retraite minimale sous conditions

L’objectif de l’équilibre financier est prégnant alors que la promesse initiale d’un niveau de retraite satisfaisant, bien que proclamé au départ, ne donne lieu à aucun engagement précis. Le système des retraites serait étatisé et centralisé. L’autonomie des régimes complémentaires disparaît complètement. Le projet marque un recul de la démocratie sociale. Il existe une forte contradiction entre la manière étatique et centralisée dont le projet a été conçu, et la proclamation que le système serait ensuite géré par les partenaires sociaux. Pourquoi ne pas leur avoir donné la main dès le début ?

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top