Allemagne Siemens va supprimer 2.700 postes dans sa division de turbines (Reuters/La Tribune)

BERLIN (Reuters) – Siemens a annoncé mardi la suppression de 2.700 postes dans sa filiale Power and Gas, en plus des 10.400 déjà prévues dans ses principales divisions. Le conglomérat allemand a annoncé le mois dernier la scission, en vue d’une introduction en Bourse, de cette entité qui pèse sur ses performances en raison du ralentissement des commandes pour les grandes turbines dans un secteur de la production d’énergie en pleine transition vers les renouvelables.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top