Filtres

Le CEA abandonne son réacteur de 4e génération Astrid qui a déjà coûté 738 millions #Energie nucléaire #nucléaire

" Dans le contexte énergétique actuel, la perspective d'un développement industriel des réacteurs de 4e génération n'est en effet plus envisagée  "

Le journal “Le Monde” explique l’abandon en cours du projet Astrid par son coût élevé – estimé entre 5 et 10 milliards d’euros -, dans un contexte de prix de l’uranium relativement bas et de ressources abondantes, et par “une absence d’appui politique”. Le prototype devait être construit sur le site de Marcoule (Gard), la cellule de vingt-cinq personnes qui coordonnait le programme a été fermée… au printemps.

URL :

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

Top
Syndicoop.info

GRATUIT
VOIR