Filtres

Le gouvernement doit le dire aux fraudeurs fiscaux, la fête est finie

" Pour lutter contre la fraude fiscale, il est impératif d'apporter une réponse pénale  "

Le nombre de fraudes est constant. Aujourd’hui, une entreprise est en moyenne contrôlée une fois tous les 120 ans. Le président Macron compensera-t-il son désintérêt pour la justice sociale par une révolution dans la lutte contre la fraude fiscale ? Il nous est aujourd’hui permis d’être dubitatifs ou à tout le moins extrêmement vigilants. Car en ce domaine comme dans les autres, l’appétence communicationnelle du gouvernement pourrait créer un nouvel écran de fumée. On ne peut pas stigmatiser vulgairement les pauvres sur qui l’on déverserait un “pognon de dingue” et laisser s’envoler les sommes astronomiques de la fraude fiscale.

URL :

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

Top
Syndicoop.info

GRATUIT
VOIR