Transport aérien

Blocage des salaires : l’intersyndicale Air France ne lâchera rien

Après les protestations et les doutes exprimés par les syndicats de la compagnie, suite à la nomination du numéro 2 d’Air Canada à la tête d’Air France-KLM, l’intersyndicale d’Air France s’est réunie pour envisager quelles suites donner au conflit sur le blocage des salaires.

Lire la suite...
Décryptage : enjeux et contenus du référendum chez Air France
30 août 2018

Temps de lecture : 2 minutes

Dans un communiqué du 30 août , les syndicats de toutes les catégories de l’entreprise estiment que  » l’arrivée de M. Benjamin Smith au poste de Directeur Général d’AF/KLM n’a absolument pas réglé la question du rattrapage de nos salaires bloqués de 2012 à 2017. Dans la communication faite aux salariés sur cette nouvelle nomination, le volet social n’est pas même évoqué. »

Les syndicats déplorent les atermoiements et le mépris affichés par leurs de leurs dirigeant depuis 4 mois. Ils constatent avec amertume qu’en dépit de l’absence de grèves durant toute cette période estivale ils n’ont obtenu « aucune reprise des discussions sous aucune forme ».

De fait, l’intersyndicale « ne laissera pas cette situation perdurer plus encore. L’attitude totalement irresponsable des dirigeants d’Air France amène les organisations syndicales à conclure que seul un fort durcissement du conflit qui a débuté il y a 9 mois maintenant est susceptible de forcer ces dirigeants à y mettre définitivement un terme.

L’Intersyndicale rendra publique sous peu les actions qu’elle proposera à l’ensemble du corps social de la compagnie Air France pour rattraper et mettre fin définitivement au blocage des salaires« .

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top