Télévision

Cash Investigation fait le buzz

Lire la suite...
2 octobre 2017

Temps de lecture : 2 minutes

(Un article de Dee Brooks sur nvo.fr)
Sur les réseaux sociaux, l’enquête Travail : ton univers impitoyable diffusée le 26 septembre lors du magazine « Cash investigation » — qui pointe du doigt les conditions de travail et les méthodes managériales chez Lidl et Free — n’est pas passée inaperçue. Florilège de réactions.

Les commentaires sont plus qu’indignés. Très en colère contre la morgue de ces managers d’une agressivité inouïe ou qui, sous le prétexte du cool, réduisent au silence la moindre velléité, non pas de revendication (un gros mot !), mais même de simple idée qui ne serait pas dans la ligne du management…

Déshumanisation, robotisation, infantilisation, l’enquête de Cash investigation dresse un terrible constat. « Eh bien moi, je ne ferai plus mes courses chez Lidl » écrit M.  sur Facebook après avoir vu le sujet du magazine télé Cash Investigation de France 2. « “Cash investigation” : la ministre du Travail Muriel Pénicaud s’embourbe face à un licenciement abusif » titre le site Marianne.net.

« Tremblement de terre chez Free » après la diffusion de « Cash investigation », précise Capital.fr.
« Management par la peur », renchérit le site web des Échos.

Des internautes font part de leur indignation avec une note d’humour, malgré la gravité du sujet et la souffrance dont il témoigne : « Demain je lance ma Freebox dans la vitrine du Lidl à côté de chez moi » ou « Muriel Pénicaud sort les rames pour justifier que le salarié harcelé aurait touché beaucoup moins avec la loi “Travail” » et encore : « “Vous savez que vous avez changé la clim, mais pas que vous avez licencié 100 personnes.” Mythique »

Dans les entreprises concernées, ça bouge aussi, tant du côté des salariés (Libération, jeudi 28 septembre) que des directions, quand même très gênées aux entournures (Le Huffington Post, mercredi 27 septembre ou le Parisien, le même jour). Et un député a demandé l’ouverture d’une enquête sur les révélations du magazine.

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

3 réactions

  1. Pas très surpris de ce qui est dévoilé. Par contre très enthousiaste de voir un magazine de grande écoute se consacrer au travail et à ses conséquences dans la société!
    Un très beau travail et la démonstration à voix haute de se qui se passe à voix basse. Un regret, ou la demande pour une suite, chiffrer ce que les conditions de travail non respectueuses coûte à la société ! Et comprendre que les délinquants ne sont jamais assez taxés !!!!!

  2. Les muti-milliardaires mondiaux n’auront de cesse que de faire passer des lois dans le monde, comme les lois travail de El Khomri puis Macron en France, pour esclavagiser à mort les être humains de toute la planète pour s’en mettre plein les poches. Avec les Lidl et Free et autres consors ce n’est que le début. Ils ne se diront pas responsbles puisqu’il diront suivrent les lois qu’il ont eux-même instituées par leurs groupes de pression et versement de back-chiche et autres cadeaux indirects à ceux qui font nos lois. Ils créent le crime parfait !

  3. Et en plus les Directions sont au courant de ce que les managers font.
    Même la médecine du travail sait pourquoi il y a cette mal traitance depuis plusieurs années dans nos entreprises/établissements.
    https://www.youtube.com/watch?v=HmIAltaZO4o

    Pourquoi un telle censure dans nos médias officiels (TV et monopôles presse écrite) si ce n’est pour ne pas mettre à défaut leurs employeurs en situation de monopôle de possessions (Trusts)

S'abonner à la lettre .info

Top