Lobbies Bruxelles et Paris sous l’emprise des lobbies fossiles (Observatoire des multinationale)

10 entreprises du secteur, emmenées par Total, Engie, EDF, Vermilion et Uniper, ont dépensé jusqu’à 8,6 millions d’euros en lobbying à Paris en 2018.

Les cinq plus grandes compagnies pétrolières et gazières mondiales (BP, ExxonMobil, Chevron, Shell et Total) et leurs lobbyistes ont dépensé au moins 251 millions d’euros en lobbying auprès de l’Union européenne depuis 2010. En France aussi, les données du registre de transparence montrent que les entreprises impliquées dans les énergies fossiles ont dépensé 8,6 millions d’euros de lobbying en 2018. Un collectif d’ONG, auquel s’associe l’Observatoire des multinationales, lance une campagne pour « bouter les énergies fossiles hors des cercles de décision politique ».

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top