Colloque CGT

Où va l’intelligence artificielle ?

Lire la suite...
7 octobre 2018

Temps de lecture : 3 minutes

Ces dernières années, les progrès de l’IA ont été spectaculaires. Par l’intermédiaire d’un algorithme, et avec la mobilisation exponentielle des données (big data), l’IA va transformer nos existences personnelles et professionnelles dans une mesure que nous ne pouvons imaginer. Cette transformation affecte tous les secteurs de notre vie : la santé, l’alimentation, la communication, l’éducation, la culture, les transports, la sécurité, la défense, la recherche.

L’IA peut être une source formidable de progrès et de bienfaits pour l’Humanité.

Développées à grande échelle, les machines et l’IA peuvent réduire le temps de travail pour tout un chacun, permettant une vie plus équilibrée au profit du bien-être familial, du développement culturel et de la vie personnelle. Elles pourront remplacer celles et ceux qui ont des tâches ingrates et répétitives, ou situées dans des environnements hostiles.

Mais cette IA peut aussi ébranler les fondements socioéconomiques et politiques des sociétés humaines.

Même si la recherche fondamentale en la matière est dans son ensemble motivée par le bien-être général, le capitalisme peut aussi engendrer le pire. L’actualité des grands du numérique (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft..) nous montre que les risques sont déjà là : raréfaction et parcellisation du travail, mise en cause de l’autonomie des individus autant que de leurs solidarités (leur liberté et leur sécurité), biais démocratique, accroissement des inégalités…

La nature des transformations est telle que nous ne sommes plus dans le prolongement du passé, mais bien dans la préfiguration de l’avenir. C’est un des sauts les plus importants qui se profile. Chacun peut voir et comprendre qu’avec l’IA, l’automatisation et les robots, l’humanité est au seuil d’une nouvelle ère.

Cette ère sera-t-elle celle du pire ou du meilleur ?

Les salarié·e·s comme les citoyens se doivent d’intervenir.

Pour impulser et accroître cette intervention indispensable du monde du travail, la CGT doit préciser ses réflexions, ses propositions, la vision qu’elle a du bouleversement des forces productives et les différents enjeux qu’il convient d’affronter : quels développement et utilisation de l’IA, quelle place pour l’intelligence humaine, quel contenu du travail, quel nouveau type de formation ?

Le mardi 6 novembre 2018, le Collectif confédéral « Recherche » de la CGT organise un évènement intitulé « Où va l’intelligence artificielle ? » sur les impacts, enjeux et perspectives de l’IA, notamment en termes de travail, d’emploi et de maitrise scientifique et publique. L’évènement est ouvert au public, sur inscription, via https://www.weezevent.com/ia-cgt

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

1 réaction

  1. Retraité de la fonction territoriale cela fait bien 8 ans que je lutte sans bcp de succès pour le logiciel libre et propose dans ma commune des actions concrètes pour former un tissu social composé d’asso de coop basé sur le libre et ayant pour but d’entraîner différentes couches de la population à prendre en main ces outils pour former une utopie concrète de référence et opposable à la fuite vers la catastrophe d’une société orwélienne
    mon age 92 ans ne me permet pas de me déplacer mais je désirerais connaître les résultats des débats et vous soumettre mes projets: coopérative pour les copropriété, coopérative de logiciel libre, transformation des maisons de quartier en fabrique pour et par les habitants
    des besoins matériels et intellectuels

S'abonner à la lettre .info

Top