Fonction publique

10 propositions pour que l’égalité ne soit pas un slogan, mais une réalité

Gagnons l’égalité professionnelle femmes-hommes !

Lire la suite...
3 octobre 2018

Temps de lecture : 3 minutes

Dans le cadre des élections dans la Fonction Publique le 6 décembre 2018, la CGT vient de publier ce tract 4 pages sur la question de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Ces 10 propositions sont tirées de document, en téléchargement libre sur la Tractothèque syndicoop. 

1>>La disparition des écarts de rémunérations et pensions :

La CGT exige la réduction de la part variable de la rémunération et l’augmentation du salaire indiciaire, des mesures de rattrapage pour tous les écarts avec un budget dédié, un droit à la retraite à 60 ans à taux plein et la revalorisation des pensions…

2>> La lutte contre la précarité et les bas salaires :

 

La CGT exige une loi de titularisation équitable pour tout.e.s les agent.e.s non titulaires et vacataires et revendique des nouveaux droits pour les non titulaires…

3>> La revalorisation salariale et la reconnaissance de la pénibilité des métiers à prédominance féminine :

La CGT exige la requalification des grilles indiciaires qui sous-valorisent les métiers et filières à prédominance féminine

4>> L’accès des femmes aux mêmes carrières que les hommes :

La CGT exige des données chiffrées précises sur les carrières des agent.e.s et des objectifs chiffrés de réduction des écarts ;

5>>La mixité des métiers :

La CGT revendique d’agir sur les représentations et les stéréotypes, sur les conditions de recrutement, l’amélioration des conditions de travail et d’emploi, la revalorisation des métiers à prédominance féminine

6>>Le remplacement des systèmes d’évaluation

individuelle par l’évaluation collective du travail ;

7>>La fin du « culte du présentéisme » et de la mobilité imposée :

La CGT exige que les horaires de réunion soient fixés entre 9h et 18h maximum et sur les temps de présence des agent.e.s à temps partiel

8>>La lutte contre toutes les formes de sexisme et contre les violences faites aux femmes :

La CGT revendique de véritables plans de prévention, le traitement des signalements et des plaintes, l’accompagnement et l’information auprès des victimes, la mise en place d’un dispositif de protection pour garantir le droit au travail des victimes, permettre aux victimes d’être intervenant.e volontaire dans le cadre de la procédure disciplinaire, la reconnaissance en accident de travail ou de trajet, la mise en place d’outils d’évaluation des violences et d’un environnement non sexiste ;

9 >> Des droits pour l’articulation vie privée/vie professionnelle :

La CGT revendique la réduction du temps de travail à 32 heures pour permettre aux hommes comme aux femmes d’avoir du temps libéré pour leur parentalité, leurs loisirs, leurs engagements sociaux et sociétaux. La CGT revendique le droit à la déconnexion. La CGT exige la création de places en crèches et solutions de garde d’enfants à la hauteur des besoins ;

10 >> Des droits pour la maternité et la parentalité :

La CGT revendique des droits à congés familiaux (enfants malades, rentrée scolaire, réunions parents-professeurs, aidants familiaux…), la rémunération au même titre que le congé maternité des arrêts maladie afférents à la grossesse et à la maternité, un congé paternité plus long, obligatoire et rémunéré en totalité… La CGT propose un congé parental mieux rémunéré et partagé entre les parents.

 

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

S'abonner à la lettre .info

Top