Filtres

@Acrimed

@Acrimed 
28 avril 2021 12:23

Guillaume Peltier (LR) et « l’augmentation des salaires de 20 % » : désinformation à l’AFP #salaires

Le 18 avril, le JDD est en interview programmatique avec Guillaume Peltier, le vice-président délégué des Républicains : « “En cent jours, nous romprons avec le macronisme” ». Illico presto, l’AFP en reproduit une partie du contenu et joue la carte du choc en titrant sa dépêche « 2022 : Peltier (LR) propose une augmentation de 20 % des salaires ». Même le JDD n’avait pas osé.

URL :
@Acrimed 
23 novembre 2019 16:58

Radio France : les sévices publics de Sibyle Veil #Médias

" Suppression de la rédaction de FIP la chaîne sera ainsi « à l’abri des violences du monde ironie la directrice de FIP Bérénice Ravache "

Les 13 et 14 novembre, la direction de Radio France dévoilait une partie du « Projet 2022 de transformation numérique ». Un carnage : 299 suppressions de postes, fermeture de bureaux d’information régionale à Toulouse et Marseille, réduction des captations de concerts à France Musique, suppression de la rédaction de FIP, et cætera. Au sujet de cette dernière mesure, qui entraînera la disparition des flash infos, la directrice de FIP Bérénice Ravache a rivalisé de cynisme, selon des propos rapportés par le SNJ Radio France : la chaîne sera ainsi « à l’abri des violences du monde »

URL :

Médias français : qui possède quoi ? #Médias #Médias français #presse

Acrimed une carte du paysage médiatique français, qui permet de démêler l’écheveau des concentrations dans la propriété des grands médias. Cette carte est le fruit d’un partenariat entre Acrimed et Le Monde diplomatique [1]. Vous trouverez la version précédente dans le numéro 32 du magazine Médiacritique(s), en format détachable !

URL :
@Acrimed 
19 octobre 2019 18:05

Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires #Journalistes #Justice #presse

Acrimed cosigne cette tribune, parue sur le site Rapports de force. Elle fait suite à l’interpellation et à la convocation en justice du journaliste indépendant Guillaume Bernard, qui couvrait une manifestation des gilets jaunes à Toulouse.

URL :
@Acrimed 
23 juillet 2019 12:56

Grève à Radio France : entretien avec Lionel Thompson (SNJ-CGT) #Audiovisuel public #Emploi

Le 18 juin, les salariés et les personnels de Radio France ont massivement suivi la journée de grève appelée par l’intersyndicale (CFDT, CGT, FO, SNJ, SUD et UNSA). En cause : le plan stratégique « Radio France 2022 » présenté par Sibyle Veil, articulé autour d’un objectif d’économies chiffrées à 60 millions d’euros. Nous revenons sur les enjeux de cette journée de grève aux côtés de Lionel Thompson, journaliste à France Inter et représentant syndical (SNJ-CGT), que nous remercions.

URL :
@Acrimed 
25 mai 2019 16:58

Le groupe Bolloré condamné pour procédure abusive face à Benoît Collombat #Liberté d'informer

Le 29 décembre 2015, le groupe Bolloré portait plainte en diffamation contre Benoît Collombat, journaliste à France Inter et membre de la cellule d’investigation de Radio France. En cause, des extraits du chapitre « Les filets dérivants » , issu de l’ouvrage collectif Informer n’est pas un délit. Ensemble contre les nouvelles censures , dans lequel le journaliste revenait sur une ancienne procédure judiciaire engagée par l’oligarque breton, notamment à son encontre .

URL :
@Acrimed 
18 mai 2019 18:04

La France porte atteinte à la protection des sources #Médias #presse

Déclaration de la Fédération européenne des journalistes)
Hier et aujourd’hui, trois journalistes ont été convoqués par la DGSI dans le cadre d’une enquête préliminaire suite à la publication d’une enquête sur l’utilisation d’armes françaises au Yémen . Acrimed à cette occasion la déclaration de la Fédération européenne des journalistes (FEJ) qui dénonce une atteinte par la France à la protection des sources. (Acrimed).

URL :
@Acrimed 
8 mai 2019 12:12

France Inter : l’impossible mea culpa sur la Pitié-Salpêtrière #Médias

Au lendemain du 1er mai, les médias dominants ont allègrement contribué à la « désinformation générale » au sujet de la présence de manifestants dans la cour de la Pitié-Salpêtrière. France Inter n’a pas fait exception, relayant les fausses informations concernant une « attaque » de l’hôpital. Cet épisode aurait dû conduire la radio de service public, si prompte à s’emballer, à reconnaître ses erreurs de manière tout aussi rapide… C’est pourtant loin d’avoir été le cas.

URL :
@Acrimed 
3 mai 2019 9:21

Hôpital Pitié-Salpêtrière : désinformation générale et mensonges médiatiques #gilets jaunes #Journalistes #Médias #Médias aux ordres

Les médias audiovisuels ont piétiné l’information. Une fois de plus. Les événements survenus à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, en fin de manifestation du 1er mai, ont débouché sur un vaste épisode de désinformation relayé par de nombreuses télévisions et radios. Un épisode qui témoigne de la précipitation des journalistes, y compris de certains journalistes de terrain, de l’absence totale de vérification et de recoupement des sources, de la reprise en boucle de la communication gouvernementale et de la hiérarchie hospitalière, de la marginalisation de témoignages contradictoires, et enfin, d’un mensonge délibéré.

URL :
@Acrimed 
21 avril 2019 11:03

Une journaliste de TVBruits blessée le 13 avril à Toulouse #Liberte de la presse

Acrimed publie le communiqué de presse de la web télévision associative TVBruits, implantée en Midi Pyrénées, qui dénonce la répression policière subie par les journalistes lors de la 22ème journée de mobilisation des gilets jaunes à Toulouse samedi 13 avril.

URL :
@Acrimed 
20 avril 2019 10:52

Notre-Dame : la revue de presse de France Info excommunie L’Humanité #Médias #Médias aux ordres #presse

Le 16 avril, Patrice Romedenne (France Info) consacrait sa « Revue de presse » à l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, survenu la veille. Mais voilà, L’Humanité n’avait pas fait sa Une sur le sujet. Une raison suffisante pour le journaliste de prononcer l’excommunication du quotidien, coupable de passer « à côté de son métier, à côté de son époque, à côté de son histoire, à côté de son pays, à côté de son âme ».

URL :
@Acrimed 
5 avril 2019 9:27

Violences policières : l’ONU dans le viseur des éditocrates #macron #Médias aux ordres

Le 6 mars 2019, la Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH), Michelle Bachelet, rendait public son rapport d’activités 2018. Parmi ses conclusions, il est « demandé urgemment une enquête approfondie sur tous les cas rapportés d’usage excessif de la force », dans le cadre des manifestations des gilets jaunes depuis la mi-novembre. Le jour même et le lendemain, les éditocrates font part de leurs « commentaires » à l’égard de cette décision. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne l’apprécient guère… et ils le font savoir. Retour sur une séquence en deux actes qui illustre le rapport tout particulier qu’entretiennent certaines éditorialistes à l’égard de la question des droits de l’homme en France.

URL :
@Acrimed 
31 mars 2019 19:04

Médias et violences policières : aux sources du « journalisme de préfecture » #Médias aux ordres

Le « journalisme de préfecture » recouvre un ensemble de réflexes et de pratiques médiatiques qui conduisent à relayer, sans aucun recul, le discours « officiel » (celui des autorités, de la police ou de la justice) à propos d’opérations de « maintien de l’ordre ». Plusieurs éléments entrent en compte pour expliquer la prégnance de cette forme de journalisme dans le traitement des violences policières. Le premier concerne la proximité et la dépendance des journalistes vis-à-vis de leurs sources policières. Le second concerne une certaine conception du journalisme comme partie prenante du maintien de l’ordre social .

URL :
@Acrimed 
22 février 2019 17:36

Thomas Legrand (France Inter) se lâche sur les gilets jaunes #gilets jaunes

Lundi 11 février, Thomas Legrand était l’invité de 24h Pujadas sur LCI. L’éditorialiste politique de France Inter y a livré une prestation d’une suffisance et d’une morgue sans pareilles. Son appréciation du mouvement des gilets jaunes ? « Incohérent », « débile », « abject » et bien sûr « violent ». Morceaux choisis.

URL :
@Acrimed 
21 février 2019 9:47

Nous, journalistes pigistes, exigeons le respect de nos droits #Journalistes #précarité #presse

Nous publions la tribune du collectif Ras La Plume, qui rappelle les conditions de travail difficiles auxquelles sont confronté·e·s les journalistes pigistes, et exige le respect de leurs droits ainsi que des conditions décentes de rémunération. Ce texte est paru initialement le 5 février sur le site de Libération. Il est ouvert à signatures (voir le lien à la fin du texte). Le collectif Ras La Plume est également signataire de la déclaration commune « Réapproprions-nous les médias ». (Acrimed)

URL :
@Acrimed 
15 février 2019 13:07

La liberté d’informer selon LREM : chronique d’un quinquennat autoritaire (2017 – …) #Liberte de la presse #macron #Médias #presse

En juin 2018, nous publiions une chronologie des différentes initiatives d’Emmanuel Macron et de La République en marche portant atteinte à l’indépendance des médias ainsi qu’à la liberté d’informer. Nous l’actualisons aujourd’hui – de l’événement le plus récent au plus ancien – et le ferons régulièrement à l’avenir. Une manière de rappeler d’où viennent les menaces les plus pressantes et systématiques vis-à-vis de la liberté d’informer. Comme nous l’écrivions, ce panorama ne montre rien de bien « nouveau » que l’« ancien » monde politique n’ait déjà expérimenté pour faire pression sur les journalistes. L’accumulation de ces attaques témoigne cependant d’un souverain mépris pour le journalisme et pour son indépendance, d’une intolérance à la critique et d’une volonté obsessionnelle de contrôle.

URL :
@Acrimed 
13 février 2019 8:28

Emmanuel Macron, « une créature médiatique » : extrait du dernier livre des Pinçon-Charlot #Livre

Depuis plus de trente ans Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot explorent méthodiquement l’espace de la classe dominante. Dans Le président des ultra-riches , ils tiennent la « chronique du mépris [et de la guerre] de classe dans la politique d’Emmanuel Macron », politique qui passe par une intense et continue mobilisation de ressources politiques évidemment, mais aussi économiques, sociales et médiatiques détenues par cette classe dominante. Avec l’aimable autorisation des auteurs et de l’éditeur que nous remercions, nous publions ici le chapitre 6 « Une créature médiatique » de ce livre, qui expose les conditions et ressorts de la « fulgurante » ascension médiatique d’Emmanuel Macron. (Acrimed)

URL :
@Acrimed 
26 janvier 2019 11:57

« Dans les beaux quartiers » médiatiques de la classe dominante

«  Dis-moi où tu habites, je te dirais qui tu es. » Si les médias dominants se ressemblent, une des explications consiste à dire que ceux qui les contrôlent et/ou dirigent se ressemblent et a minima ont des conditions matérielles d’existence et des intérêts objectifs similaires. Pour tenter d’analyser l’emprise que la classe dominante exerce sur les « grands » médias nous avons observé la répartition des domiciles des PDG, directeurs généraux, membres des directoires et/ou des conseils d’administration et/ou de surveillance des établissements et entreprises audiovisuels de dimension nationale ainsi que de l’AFP qui a un rôle structurant dans la production de l’information.

URL :
@Acrimed 
11 janvier 2019 10:56

Gilets jaunes : une journée de matraquage médiatique sur BFM-TV #gilets jaunes #Médias

Depuis la fin novembre, les manifestations parisiennes des gilets jaunes ont été suivies attentivement sur les chaînes d’information en continu. En témoignent les audiences particulièrement élevées enregistrées par BFM-TV, CNews ou LCI. La couverture de ces manifestations par les chaînes d’info a mobilisé les ingrédients classiques du traitement « en direct » des mobilisations sociales : diffusion en continu d’images spectaculaires de violence avec commentaires policiers, appels à dénoncer cette violence (celle des manifestants), et autres « expertises » à gage. Nous y revenons dans cet article à travers l’exemple du traitement de la manifestation du 8 décembre, dans les débats du soir-même sur BFM-TV. Ou comment la chaîne d’information a contribué à co-construire, avec les autorités, le récit d’une victoire des forces de l’ordre face au « péril jaune ».

URL :
@Acrimed 
28 décembre 2018 9:12

Gilets jaunes : voile médiatique sur les violences policières #Libertés publiques

Lundi 17 décembre, Amnesty International publiait une enquête dénonçant « le recours excessif à la force par des policiers » pendant les manifestations des gilets jaunes, comprenant de nombreux témoignages de victimes et de secouristes, mais aussi de photographes et journalistes. L’ONG s’inquiète du nombre de blessés très élevé (1407 manifestants, dont 46 grièvement selon les chiffres officiels), et de l’absence de toute réaction ou de remise en cause de la part des autorités face à un tel bilan. Cette enquête a fait l’objet d’une couverture médiatique quasi-nulle, qui témoigne du désintérêt des grands médias vis-à-vis des violences en manifestation… lorsqu’elles sont commises par la police.

URL :
@Acrimed 
27 décembre 2018 14:03

Silence médiatique sur les élections professionnelles dans la fonction publique #Médias #Syndicats

Du 29 novembre au 6 décembre, les près de de cinq millions deux cent mille agents des trois versants de la fonction publique étaient appelés à renouveler leurs représentants dans les différentes instances du personnel. Après les faillites à répétition du traitement médiatique des élections professionnelles , nous avons voulu vérifier si le cru 2018 nous avait réservé une bonne surprise… Disons-le tout de suite, la réponse est non.

URL :
@Acrimed 
25 décembre 2018 18:58

Julian Assange seul face au silence médiatique #Lanceurs d'alerte

Il était une fois un informaticien lanceur d’alerte qui, avec une poignée de cyber-activistes, avait fondé un média d’information – Wikileaks – révélant au monde entier des crimes de guerre, des intrigues géopolitiques et des stratégies d’espionnages de grande ampleur.

URL :
@Acrimed 
23 décembre 2018 9:12

Gilets jaunes : Hé oh, Le Parisien, on se calme ? #Médias #presse

C’est en chiens de garde exemplaires que se sont comportés les haut-gradés de la rédaction du Parisien depuis le début du mouvement des gilets jaunes . Après une revue de Unes d’un peu plus d’un mois, le quotidien de Bernard Arnault est déclaré grand vainqueur du bingo de la démobilisation sociale. Avec, à la clé, des prix dans de nombreuses catégories…

URL :

Médias français : qui possède quoi ?

Nous publions une carte du paysage médiatique français, qui permet de démêler l’écheveau des concentrations dans la propriété des grands médias. Cette carte est le fruit d’un partenariat entre Acrimed et Le Monde diplomatique

URL :
@Acrimed 
14 décembre 2018 9:55

Face au mépris des médias dominants, à leur traitement délétère des mouvements sociaux : mobilisons-nous ! #Médias

Nous lançons un appel à l’ensemble des forces politiques de la gauche de gauche, aux journalistes et à leurs syndicats, aux collectifs de journalistes précaires, aux médias alternatifs comme à l’ensemble des usagers des médias, pour contester les dérives médiatiques actuelles et penser urgemment la réappropriation démocratique des médias (des) dominants !

URL :
@Acrimed 
12 décembre 2018 12:00

Bruno Jeudy traque les « faux » gilets jaunes (BFM-TV) #Editocratie #gilets jaunes

Dans la soirée du samedi 8 décembre, l’éditorialiste Bruno Jeudy prend à partie un gilet jaune présent sur le plateau de BFM-TV. Alors que celui-ci vient de dénoncer les privatisations mises en œuvre par le gouvernement, Bruno Jeudy reproche à son invité ses « obsessions politiques » qui ne sont pas « démocratiques », et l’accuse de ne pas être « un vrai gilet jaune ». Il illustre ainsi une tendance de certains éditocrates à vouloir distribuer les rôles, entre les bons et les mauvais gilets jaunes.

URL :
@Acrimed 
7 décembre 2018 12:20

Panique médiatique face aux gilets jaunes #Médias #Mouvement social

C’est peu dire que la tonalité médiatique générale vis-à-vis des gilets jaunes, et celle des éditorialistes en particulier, a changé depuis la journée de mobilisation du samedi 24 novembre, et, plus encore, depuis celle de samedi 1er décembre. Dans un premier temps, les grands éditorialistes se sont interrogés avec condescendance, en donnant parfois l’impression d’observer les gilets jaunes comme de petites bêtes curieuses. Certains se sont mis en scène, en s’engageant ouvertement en faveur d’un mouvement qu’ils pensaient pouvoir résumer à la seule remise en cause d’une taxe sur le carburant. Mais le discours médiatique dominant est désormais tout autre. Face à un mouvement qui s’inscrit dans la durée, à la diversité et à l’ampleur de ses revendications, à sa popularité, face aux violences protéiformes de certaines manifestations et à la situation de crise politique dans laquelle elle est en train de plonger le gouvernement, les grands pontes du système médiatique resserrent les rangs. Depuis la manifestation du samedi 1er décembre, l’heure est au rappel à l’ordre.

URL :
@Acrimed 
20 octobre 2018 15:37

Reworld Media, un groupe de presse contre le journalisme #Médias

Méconnu malgré le nombre important de publications papier et numériques qu’il contrôle, le groupe Reworld Media a récemment attiré l’attention en entrant en négociation avec le groupe italien Mondadori pour l’acquisition de ses magazines français tels que Grazia, Closer ou Télé-Star. À cette occasion, le communiqué d’une intersyndicale des salariés de Mondadori, ainsi qu’une enquête du Figaro sur les méthodes de Reworld Media, exposent des pratiques cohérentes avec les CV de ses dirigeants : résolument du côté du business et des annonceurs, où articles et lecteurs ne sont que contenus (idéalement sponsorisés) et cibles marketing.

URL :
@Acrimed 
2 octobre 2018 12:45

Médias versus plateformes numériques, le débat crucial des « droits voisins »

Le 12 septembre dernier, le Parlement européen a adopté une directive sur les droits d’auteurs, laquelle crée un droit voisin qui instaurera une taxation des grands groupes numériques (Google, Facebook…) permettant de mieux rémunérer les médias qui leur fournissent du contenu. Le principe : de la même manière que les radios paient la SACEM pour diffuser de la musique afin que les auteurs et autrices soient rémunérés, les grandes plateformes numériques, comme par exemple Google et Facebook, devront dorénavant payer pour la diffusion des articles, photographies et vidéos qu’ils référencent et mettent ainsi à disposition des internautes. Un objectif sans doute salutaire, mais servi par un dispositif qui a attiré de nombreuses critiques. Et comme à l’accoutumée, le débat médiatique fut instrumentalisé et pollué par les dirigeants des médias dominants se présentant comme les remparts de la démocratie contre l’hydre des « GAFA ».

URL :
@Acrimed 
1 octobre 2018 9:59

Le Zemmour Tour, édition 2018

Éric Zemmour fait partie du petit nombre de polémistes dont chaque ouvrage est célébré par la crème de la profession à l’occasion d’une campagne promotionnelle multimédias : publication des bonnes feuilles, recensions nombreuses (critiques ou amènes), entretiens en tête-à-tête, invitations à participer à des débats, reprises et critiques de ses propos, puis chroniques et discussions autour de ses provocations, et finalement, débats sur l’intérêt d’inviter ou non Éric Zemmour, etc. Polémique après polémique, recueils de chroniques après essais « historiques » faussant l’histoire, de nombreux médias dominants alimentent ce type de séquence médiatique, qui ne nuit pas à l’audimat, et encore moins aux ventes du livre qui aiguise tant la curiosité des confrères d’Éric Zemmour. À quoi sert donc Éric Zemmour, superstar omniprésente ? Les réponses à cette question que nous avons publiées en 2010, puis en 2016 sont encore largement valables. Elles le sont d’autant plus qu’au cours de ce mois de septembre, et malgré les jérémiades chroniques de supporters criant à la « censure », il aura été difficile de ne pas entendre la voix du polémiste.

URL :
Top
Syndicoop.info

GRATUIT
VOIR