« Avec syndicoop.info, nous voulons apporter un regard syndical sur l’actualité. »

Interview de Marie-José Kotlicki, Ugict-CGT

Lire la suite...
4 juillet 2017

Temps de lecture : 5 minutes

.info : L’Ugict-CGT vient de lancer ce site d’information syndicoop.info. Pourquoi ?

Marie-José Kotlicki :

Entre la concentration monopolistique des médias d’une part et la montée en puissance des phénomènes de bulles internet avec leur lot de « fake news » d’autre part, nous, Ugict, CGT des Ingés Cadres & Techs, avons besoin d’y voir plus clair dans l’actualité qui nous concerne.

Nos catégories de salarié.es sont hyper-connectés et souffrent parfois d’une infobésité qui obscurcit le champ de vision. Tout en cumulant de nombreuses responsabilités professionnelles, associatives, syndicales, et familiales, ces salarié.es qualifiée.s ne voient pas toujours quelles pourraient être les perspectives de progrès ou même les évolutions du monde qui les entoure. Les dernières élections et nos baromètres annuels sur l’encadrement montrent bien cette perte ou absence de repères.

Avec syndicoop.info, nous souhaitons apporter un regard syndical sur l’actualité et alimenter l’esprit critique et la prise de recul sur l’actualité pour renforcer la démocratie dans les entreprises et administrations et en dehors.

Car malgré l’abstention aux élections et, parfois, la démobilisation au travail, il existe une forte demande de participation démocratique, à la fois au travail et dans la cité. Ce n’est pas paradoxal, bien au contraire.

Or, « tout peut changer  », mais dans quelle direction ? Face aux partisans de la technocratie institutionnelle, du management coercitif, ou du secret des affaires par exemple, l’information est une composante importante du rapport de force.

.info : Un énième media, donc ?

Marie-José Kotlicki :

Pas vraiment. Les ICTAM accordent encore un certain crédit aux médias dits traditionnels et croient en l’éthique professionnelle des journalistes, même s’ils ne sont pas dupes sur les enjeux d’une presse libre, notamment d’un point de vue financier ou démocratique. Nous allons simplement – et modestement – contribuer à faire le tri dans cette masse d’information.

Nous voyons d’ailleurs la fragmentation des audiences comme une bonne chose, un signe de vitalité et de diversité des opinions, même si cette donne n’est pas sans poser d’importants défis en termes de modèles économiques, de positionnement ou d’usages.

Nous faisons donc le choix de nous doter de nos propres moyens de production et de synthèse collective de l’information. Il s’agit bien de créer un média social, grâce aux micro-expertises de responsables syndicaux et aux remontées de terrain. Nous souhaitons également valoriser au mieux la presse syndicale, dont notre journal Options et la NVO, journal de la CGT.

En somme, nous voulons donner des points de repères fiables, comme en témoigne d’ailleurs notre signature « la référence syndicale ».

.info : Concrètement, de quoi s’agit-il ?

Marie-José Kotlicki :

C’est à la fois un media en ligne, et un meta-media  : il s’agit de produire et de relayer de l’information et des actualités dans les domaines du social, de l’économie, du droit, de l’industrie, du travail, de l’innovation, du numérique, etc.

Le fil est un flux d’actualité en continu et en direct où nous relayons des actualités qui proviennent de diverses sources. Ces contenus n’engagent pas forcément l’Ugict et la CGT, et ne reflètent pas nécessairement notre point de vue. Ce sont des lectures qui peuvent intéresser les responsables syndicaux qui n’ont pas toujours le temps ou les moyens de suivre toute l’actualité. Nous allons aussi faire connaitre l’actualité des luttes et du syndicalisme pour valoriser la richesse de notre activité, en particulier en direction des ICTAM, et ce depuis notre confédération CGT jusqu’au syndicats au plus près de nos catégories de salarié.es.

Nous avons déjà sensiblement cette même démarche sur notre compte Twitter @CGTCadresTechs depuis plusieurs années, ce qui est très apprécié. Nous allons simplement le porter à la connaissance de tous les internautes.

Les titres sont des formats longs que nous produisons sur des sujets qui nous semblent pertinent de porter à la connaissance des acteurs du monde du travail. Nous voulons y raconter l’actualité à travers le regard des salariés, et en particulier les ICT qui n’ont pas toujours voix au chapitre ou les moyens de débattre collectivement. Il s’agit donc de rendre compte du vécu au travail et des analyses et revendications qui en découlent.

Enfin, tous les internautes peuvent porter une information à notre attention, voire directement contribuer à la rédaction de brèves. Techniquement, le site repose sur syndicoop.fr, plateforme syndicale et collaborative que l’Ugict expérimente actuellement avec une trentaine d’organisations dans la CGT.

Marie-José Kotlicki est Inspecteur principal des Impôts et Secrétaire Générale de l’Ugict-CGT

 

 

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

2 réactions

  1. Je suis retraité CGT. j’étais à l’UGICT CGT toute ma vie professionnelle et je trouve l’idée excellente, pertinente et moderne. La question maintenant reste l’engagement de tous les syndiqués dans un même élan. Bon courage.

  2. Bravo mes camarades, c’est une excellente initiative car, certes nous avons la presse CGT, mais aujourd’hui « être en ligne » même pour les anciens c’est quasiment du quotidien.
    Et puis avoir un « contre-poison » pour les accros de la télé et du bourrage de crâne qui va avec…. c’est très bien.
    Je fais suivre cette info aux camarades retraités (dont je suis).
    Longue vie à NOTRE média.

S'abonner à la lettre .info

Top