Filtres

#Le monde d’après

@Reporterre 
6 mars 2021 16:51

Ne parlons plus d’effondrement, mais de « basculements » #Le monde d'après

L’aspiration au «  monde d’après  » a été étouffée par un «  monde d’avant  » plus autoritaire encore. Pour autant, le capitalisme arrive à une croisée de chemins, explique l’historien Jérôme Baschet. Dans «  Basculements  », il décrit la manière de le faire basculer vers une voie désirable, ouvrant sur des modes de vie antiautoritaires, collectivistes et écologiques.

URL :
@Courrier Cadres 
4 janvier 2021 12:06

“Covid-19 ou pas, il est grand temps de démocratiser l’entreprise !” (Dominique Méda) #Le monde d'après

" Le pouvoir aux salariés "

La crise du Covid-19 met en évidence l’importance déterminante des travailleurs dans la satisfaction des besoins sociaux et même dans la survie de nos concitoyens. Et pourtant, dans l’organisation sociale française, les travailleurs n’ont pas voix au chapitre dans la prise de décision – sauf dans le cas des coopératives. Par Dominique Méda, sociologue

URL :
@Ugict-CGT 
18 novembre 2020 18:16

Quand des banquiers proposent de taxer les télétravailleurs #Le monde d'après

" Retrouvez désormais notre billet chaque semaine sur le blog Mediapart de l'Ugict : https://blogs.mediapart.fr/ugictcgt et dans le podcast Cadres Infos. "

On ne dira jamais à quel point banquiers et financiers sont créatifs. Voilà que des économistes de la Deutsche Bank viennent de pondre un rapport intitulé « What we must do to rebuild » (« Ce que nous devons faire pour reconstruire ») par lequel ils imaginent leur monde d’après

URL :
@Ugict-CGT 
31 août 2020 17:04

LeTravailEstàNous.fr : un site contributif pour reprendre la main sur le travail #Le monde d'après

" Parler de façon personnelle de son métier, est un premier pas pour se réapproprier collectivement le monde du travail. "

Avec LeTravailEstANous.fr, nous vous appelons à témoigner de votre vie au travail afin de mieux identifier les moyens et les objectifs concrets du changement, pour plus de sens, de professionnalisme, de sécurité, et d’efficacité.

URL :
@L'Humanité 
20 août 2020 18:51

Penser un monde nouveau. Une question de civilisation, par Yvon Quiniou #Le monde d'après

" Mais, parallèlement, c’est la dimension de l’intervention bienfaisante de l’État dans toute une série de domaines qui est attaquée à travers l’atteinte aux services publics, "

L’Humanité, avec sa plateforme numérique Humanite.fr, prend l’initiative de solliciter des contributions pour repenser le monde et inventer des alternatives, avec l’ambition d’être utile à chacune et à chacun. Cette démarche sera prolongée par la publication d’un hors-série à la fin de l’été et l’organisation de grands débats publics. Aujourd’hui :  « Une question de civilisation » , par Yvon Quiniou, philosophe.

URL :
@Le Nouvel Obs 
19 août 2020 8:51

Le monde d’après n’aura pas lieu #Le monde d'après

" L’urgence climatique ne semble plus être une priorité planétaire "

Dans ce monde d’après, qu’on nous prédisait meilleur, on rêvait de circuits courts, de relocalisation, de consommation responsable… Las ! Malgré la crise sanitaire, malgré la poussée verte des municipales, il ressemble furieusement à celui d’hier. En pire

URL :
@Le Monde 
9 août 2020 16:30

Le souci écologique à la source d’une révolution intellectuelle française #Le monde d'après

" De la catastrophe nucléaire de Fukushima à la fonte du permafrost de l’Alaska, des espoirs déçus de la COP21 à la crise inattendue liée au Covid-19, la pensée s’est décentrée, renouvelée, régénérée afin de relever le défi de penser dans un monde abîmé "

La crise sanitaire a révélé une génération d’intellectuels qui, au croisement de la philosophie et de l’anthropologie, repensent notre rapport au vivant. Si vous avez manqué notre série d’été, voici les cinq entretiens publiés ces derniers jours.

URL :

Thomas Porcher : « Pour le moment, le monde d’après c’est le monde d’avant en pire » #Le monde d'après

" Cette période du confinement a-t-elle changé votre conception du monde ? "

Le confinement a jeté une lumière crue sur la précarité vécue par des Français et sur la fragilité des services publics dont on vantait auparavant la qualité. Ces éléments, l’économiste Thomas Porcher les avait décrits dans son dernier livre Les délaissés (Fayard, 2020), retenu parmi les premières sélections pour trois prix (prix de l’écrit social, du livre d’économie et le prix lycéen lire l’économie).

URL :
@Futuribles 
10 juillet 2020 9:19

Désubériser, reprendre le contrôle #Le monde d'après

" En quoi les algorithmes des plates-formes viennent-ils percuter le cadre classique des relations de travail ? "

Cet ouvrage a pour ambition de proposer des « pistes innovantes et réalistes » pour faire évoluer l’économie de plate-forme vers un modèle plus soutenable, aussi bien économiquement que socialement et démocratiquement.

URL :
@Les Echos 
9 juillet 2020 10:35

Cynthia Fleury : Ne faisons pas l’erreur de reconstruire l’« avant » #Le monde d'après

" Tous ont dit avoir retrouvé l'ethos de leur métier, leur vraie utilité sociale, et épistémologique dans la mesure où leurs intelligences, leurs méthodologies de recherches, leurs expérimentations sont ultrasollicitées "

La parenthèse du confinement a permis à la société civile d’ouvrir le chemin d’une société moderne, avec quantité d’expérimentations. Ne retombons pas dans le piège des hyperstructures pléthoriques et qui excellent à empêcher.

URL :

« Villes contre multinationales » dans un monde post-Covid #Le monde d'après

" De la privatisation de l’eau à Airbnb et Uber, de la lutte contre la pollution automobile à la promotion d’une économie « relocalisée » qui ne soit pas siphonnée de sa richesse au profit d’actionnaires lointains "

Nous lançons aujourd’hui la version européenne de « Villes contre multinationales », désormais disponible en français, anglais et espagnol. La crise du Covid-19 et les débats qui l’accompagnent ne font que renforcer l’argument politique central de cette publication : qu’il s’agisse de résister à la privatisation, de promouvoir une économie résiliente et relocalisée ou de répondre à l’urgence écologique, le rôle des villes et de leurs habitants est plus central que jamais.

URL :
@L'Humanité 
12 juin 2020 14:08

Penser un monde nouveau #Le monde d'après

" L’Humanité, avec sa plateforme numérique l’Humanite.fr, prend l’initiative d’ouvrir ses colonnes pour repenser le monde, avec l’ambition d’être utile à chacune et chacun d’entre nous.  "

« La France doit reconstruire une industrie forte au service de la santé publique » , par Jean-Michel Toulouse, Jean-Luc Malétras et Jean-Pierre Escaffre

URL :

Après le monde d’avant #Le monde d'après

" La crise sanitaire n’a fait qu’accélérer l’existant : omniprésence de la mort brutale comme possibilité et absence d’institutions pérennes pour en réparer les effets sociaux et psychologiques "

Avec la sortie progressive du confinement, fusent les questions sur le monde d’après. Si on présente volontiers le virus comme une rupture, c’est sans doute d’abord un miroir grossissant des inégalités du monde d’avant. A observer la crise sanitaire depuis les quartiers populaires, la part sociale du virus saute aux yeux, exacerbant des problèmes qui étaient déjà là avant le corona. Je me limiterai ici à deux observations sur la mort et la pauvreté.

URL :
@Reporterre 
9 juin 2020 11:33

Manifeste pour une relocalisation écologique et solidaire #Le monde d'après

" Ce qui dépend de nous, c’est de soumettre au principe démocratique nos mouvements et nos luttes, afin de n’y pas reproduire les dominations sociales, sexuées, racistes qui empoisonnent nos sociétés. "

ans un manifeste intitulé «  Ce qui dépend de nous  », l’association Attac, des militants et des chercheurs plaident pour une relocalisation écologique et solidaire, pour empêcher le «  retour à l’anormal  » et construire un «  monde d’après  » solidaire et désirable.

URL :
@Bastamag 
5 juin 2020 10:04

Repenser les besoins, planifier la (dé)croissance, reconvertir : les gestes « barrière » contre le monde d’avant #Le monde d'après

" Jamais un débat sur l’utilité sociale du travail n’avait eu une telle ampleur : de l’accent mis sur les « invisibles » à l’exercice du droit de retrait, le sens du travail a été au cœur des discussions depuis le début du confinement "

Les grandes crises peuvent parfois déboucher sur des changements profonds et positifs. Les mobilisations populaires sont la clé, « d’autant plus puissantes qu’elles s’appuieront sur un imaginaire social alternatif à celui de l’accumulation infinie, du consumérisme et du fantasme de toute-puissance ». Cet imaginaire, des chercheurs et militants l’alimentent avec un manifeste publié ce 5 juin : Ce qui dépend de nous. Manifeste pour une relocalisation écologique et solidaire.

URL :

Quelle est la trajectoire la plus plausible pour la reprise ? #Le monde d'après

" Si la mondialisation a produit des effets négatifs sur les tissus industriels, les entreprises et les emplois, elle pourrait en outre constituer un moyen de redéfinir à l’échelle de la planète des normes productives "

Le déconfinement permet le redémarrage progressif de l’activité et plusieurs scénarios de croissance sont désormais possibles ces prochains mois. Pour savoir lequel a le plus de chances de se produire, il faut prendre en compte à la fois la cessation de l’activité et les profondes modifications que cela entraîne.

URL :

Pourquoi mon travail est essentiel #Le monde d'après

" La contradiction entre la logique économique – faire tourner l’appareil productif – et la logique sanitaire du confinement – suspendre les activités non essentielles à court terme –, semble alors simplement ignorée ou refoulée "

Dois-je aller travailler, ou bien respecter le confinement ? Mi-mars 2020, beaucoup de salarié·e·s se sont interrogé·e·s. Pourquoi prendre le risque des transports, des vestiaires, des contacts avec les machines, les collègues ou les client·e·s ? L’importance de mon activité le justifie-t-elle ?

URL :
@Libération 
28 mai 2020 9:49

Vers une « bullshit economy » #Le monde d'après

" Ce que l’on perçoit moins, c’est à quel point le culte de la productivité, dont la principale raison d’être est de justifier ce système, a atteint un point où il se grippe lui-même. "

Après le Covid, « relancer l’économie » ? L’auteur du best-seller sur les « bullshit jobs » voit surtout la relance de ce « secteur à la con » où des managers supervisent d’autres managers, où des administrateurs contrôlent hôpitaux et écoles. Une aberration économique.

URL :

Plus de 165 000 participants à une consultation citoyenne sur le « monde d’après » #Le monde d'après

" Les résultats, publiés jeudi 28 mai, montrent le désir d’un futur plus écologique et davantage tourné vers une production locale. "

Parmi les quatorze idées jugées prioritaires figurent le développement des circuits courts, le recours à l’agroécologie ou la relocalisation des productions stratégiques.

URL :
@L'Humanité 
27 mai 2020 15:59

Penser un monde nouveau. Mondialisation humaniste, par Bertrand Badie #Le monde d'après

" Gérer les vrais risques d’aujourd’hui, globaux et humains, appelle un tout nouveau logiciel qui devra transcender les frontières, ignorer les souverainetés et marginaliser la force.  "

L’Humanité, avec sa plateforme numérique l’Humanite.fr, prend l’initiative d’ouvrir ses colonnes pour repenser le monde, avec l’ambition d’être utile à chacune et chacun d’entre nous. Cette initiative aura des prolongements avec la publication d’un hors-série à la fin de l’été et l’organisation de grands débats publics permettant de prolonger ces écrits. Aujourd’hui, « Mondialisation humaniste », par Bertrand Badie, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris et spécialiste des relations internationales.

URL :

Plan de sortie de crise #Le monde d'après

" le monde d’après sera celui que nous serons capables de reconstruire "

Les Amis de la Terre, aux côtés des syndicats et associations du collectif “Plus jamais ça” proposent aujourd’hui 34 mesures concrètes pour répondre aux enjeux sanitaires, sociaux, économiques et écologiques.

URL :
@Challenges 
16 mai 2020 18:43

Pour l’emploi, le pire est à venir en France #Le monde d'après

" Ce sont les plus précaires qui sont les premiers à faire les frais des mesures d'ajustement des entreprises." Un avant-goût de mois à venir difficiles, "

Les entreprises sous pression devraient “ajuster” les effectifs. Gouvernement et syndicats se préparent au retour du chômage et des revendications salariales.

URL :
@Le Monde 
7 mai 2020 17:38

« Il est temps de ne pas reprendre comme avant » #Le monde d'après

" Ne pas reprendre comme avant et ouvrir la voie d’un futur désirable. "

Un collectif de scientifiques exprime le souhait, dans une tribune au « Monde », que le ralentissement économique provoqué par la pandémie due au coronavirus constitue l’occasion de s’attaquer enfin aux problèmes écologiques et sociaux.

URL :
@Le Monde 
6 mai 2020 9:52

“Le monde d’après sera radicalement différent de celui d’aujourd’hui, et il le sera de gré ou de force » #Le monde d'après

" il propose une transformation sociale, écologique, économique, fiscale et démocratique « radicale et cohérente » : lutte contre l’évasion fiscale, revalorisation de tous les métiers vitaux "

Dans un entretien au « Monde », l’ex-ministre prône la tenue rapide d’un Grenelle et un changement dans les modes de production et de consommation. Il assure redouter « le danger » que représentent ceux qui « veulent trouver des responsables » à la crise liée au Covid-19.

URL :

Quelle place pour les sciences et l’opinion dans l’après Covid-19 ? #Le monde d'après #Recherche

" Cela jette-t-il un doute sur les rapports établis entre science et pouvoir dans les sociétés modernes ? "

Les chercheuses et les chercheurs qui contribuent chaque jour à alimenter notre média en partageant leurs connaissances et leurs analyses éclairées jouent un rôle de premier plan pendant cette période si particulière. En leur compagnie, commençons à penser la vie post-crise, à nous outiller pour interroger les causes et les effets de la pandémie, et préparons-nous à inventer, ensemble, le monde d’après.

URL :
@Blog Libération 
29 avril 2020 8:54

Les Makers, chevilles ouvrières de la relocalisation #Le monde d'après

" Les villes et les métropoles doivent s’imposer l’aménagement de quartiers productifs à l’image des Fabriques à Marseille» "

Depuis 2012, à Montreuil, Aix-en-Provence, Marseille et Nantes, les artisans et les entrepreneurs du réseau de manufactures collaboratives Make ICI créent chaque jour des produits « fabriqués en France ». Une force sur laquelle il est nécessaire d’appuyer une partie du plan de relance selon Nicolas Bard, co-fondateur de Make ICI et Montreuillois.

URL :
@Le Monde 
22 avril 2020 9:55

Le Haut Conseil pour le climat rappelle l’urgence de la transition écologique #Écologie #Le monde d'après

" La plupart des causes du Covid-19, comme la déforestation ou les énergies fossiles, sont aussi à l’origine du changement climatique. "

L’instance indépendante appelle le gouvernement à conditionner les aides publiques destinées aux secteurs sinistrés à « des plans précis » en faveur du climat.

URL :
@La Tribune 
17 avril 2020 14:21

“Les perspectives restent très bonnes pour les énergies renouvelables” #Le monde d'après

" Il n'est pas encore trop tard: il est encre possible d'avoir une industrie européenne du module photovoltaïque ou de la batterie "

Pour Xavier Barbaro, PDG du producteur d’énergies renouvelables Neoen, la crise du coronavirus va pousser les pays à produire de l’énergie de manière décentralisée et sans dépendre des importations.

URL :
@Mediapart 
16 avril 2020 9:58

Convention Citoyenne : la démocratie confinée, ou la nécessité de penser l’après-Covid #Le monde d'après

" La Convention Citoyenne pour le Climat doit permettre de construire la société d’après-Covid,  "

Alors que les 150 citoyens de la Convention Citoyenne pour le Climat se sont réunis en ligne le 3 et 4 avril et ont transmis une liste de 52 mesures pour une sortie de crise, des associations et ONG soutiennent leurs propositions. « Plus que jamais, nous avons intérêt à soutenir ces 150 citoyens dans cette période difficile mais charnière. »

URL :
@The Conversation 
14 avril 2020 16:49

Relocalisations dans l’industrie, délocalisations dans les services ? #Le monde d'après

" Une politique de filière aux niveaux national et européen pour stimuler les relocalisations fondées sur l’innovation doit s’accompagner de la mise en place d’un observatoire d’anticipation des chocs territoriaux des délocalisations "

Assistera-t-on à une « démondialisation complète » sur des bases nationales, comme on l’entend parfois depuis l’avènement du Covid-19 ? Aucune certitude. Si les relocalisations sont amenées à s’accélérer dans l’industrie, un boom des délocalisations pourrait bien advenir dans les activités de services qui concentrent pourtant la plus grande majorité des emplois.

URL :
Top
Syndicoop.info

GRATUIT
VOIR