Filtres

#Médias français

Médias français : qui possède quoi ? #Médias #Médias français #presse

Acrimed une carte du paysage médiatique français, qui permet de démêler l’écheveau des concentrations dans la propriété des grands médias. Cette carte est le fruit d’un partenariat entre Acrimed et Le Monde diplomatique [1]. Vous trouverez la version précédente dans le numéro 32 du magazine Médiacritique(s), en format détachable !

URL :

Médias français : qui possède quoi ? #Médias #Médias français

Nous publions une carte du paysage médiatique français, qui permet de démêler l’écheveau des concentrations dans la propriété des grands médias. Cette carte est le fruit d’un partenariat entre Acrimed et Le Monde diplomatique.

URL :
@Acrimed 
22 mai 2018 16:40

« C’est mon boulot », un événement patronal organisé par France Info en toute indépendance #Médias français

Le 10 avril était organisé à la Maison de la Radio un « événement exceptionnel » intitulé « C’est mon boulot, les nouvelles clés pour réussir ». Annoncée à destination des salariés, cette soirée prétendait les aider à trouver leur place au sein du « monde du travail » et à s’adapter à ses « mutations ». Des expressions remâchées qui montrent l’événement pour ce qu’il est : un relais de communication pour les entreprises, véhiculant en réalité une vision partielle et partiale du travail, présenté du seul point de vue des dirigeants et faisant la part belle aux slogans du management et de l’entrepreneuriat. Associée à l’événement, France Info poursuit ainsi le traitement qu’elle réserve à l’économie sur ses ondes, mais de manière plus décomplexée encore, offrant des tribunes aux grands patrons et à une membre du gouvernement. En deux mots : mépris du pluralisme et de l’indépendance éditoriale.

URL :
@Acrimed 
2 mai 2018 11:00

Retour sur les entretiens présidentiels : qui invite qui ? #Médias français

Les entretiens d’Emmanuel Macron des 12 et 15 avril 2018, respectivement diffusés sur TF1 et sur BFMTV, RMC et Mediapart, ont suscité des discussions animées au sein des médias et au-delà. Il a beaucoup été question de la forme de ces interviews (complaisante pour celle de Jean-Pierre Pernaut, impertinente voire insolente pour celle de Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel) mais aussi du fond. Pour faire simple, les commentateurs, éditorialistes et chroniqueurs ont disserté à l’infini sur la forme de ces entretiens ; et les médias d’information générale (journaux télévisés et radiophoniques, pages politiques des quotidiens) ont laissé une grande place aux annonces présidentielles. Pourtant, que les intervieweurs soient indulgents ou inflexibles, obséquieux ou fermes, la question de l’intérêt même de ce type d’entretien se pose.

URL :
@France Culture 
12 avril 2018 8:19

L’accès à l’information est-il de plus en plus verrouillé ? #Médias français

Accès refusés, relecture d’interview, conférence de presse sans question, secret des affaires… les journalistes se heurtent à une forme de verrouillage des sources d’information. Mais peut-on parler d’atteinte à la liberté d’informer ? La communication menace-t-elle l’information ?

URL :
@Acrimed 
6 avril 2018 8:49

Le Monde en extase devant les milliards de profits du CAC40 #Médias français

Le 9 mars 2018, un tonitruant « 93 400 000 000 € de profits pour le CAC40 » barre la Une du Monde. Une titraille tapageuse qui n’annonce pourtant aucun dossier mettant ce chiffre faramineux en perspective, aucun débat de fond entre économistes ou responsables politiques, ni même la moindre tentative d’analyse. Au contraire, les deux articles auxquels cet appel de Une renvoie, sont le signe d’un journalisme économique en apesanteur, qui aligne les chiffres sans chercher à leur donner la moindre signification et qui accompagne dans l’allégresse la marche en avant d’un capitalisme mondialisé et triomphant.

URL :
@Acrimed 
14 mars 2018 10:11

« Affaire Coupat » : l’information selon France 2 #Médias français

Alors que s’ouvre le procès des huit personnes accusées d’avoir saboté des lignes de TGV en 2008, les médias s’interrogent à l’unisson sur ce “fiasco policier et judiciaire”. Ce faisant, ils évitent soigneusement d’évoquer le fiasco… médiatique qui perdura pendant les mois suivant les arrestations de Tarnac, au cours desquels les médias se firent les relais dévoués du ministère de l’intérieur et de la justice anti-terroriste. Nous republions ici un article initialement paru le 3 juin 2009, qui revient spécifiquement sur le traitement de l’affaire dans les JT de France 2.

URL :
Top
Syndicoop.info

GRATUIT
VOIR