Filtres

#Universités

1 juillet 2020 @Le Monde  11:40

Comment l’université exsangue va-t-elle pouvoir absorber la vague qui se profile ? #Universités

" Avant la crise sanitaire, comme à l’hôpital, de nombreuses filières étaient en tension, malgré la répartition forcée des entrants par Parcoursup "

L’effondrement de l’emploi dès ce printemps pourrait pousser les jeunes à prolonger leur formation alors que cette dernière a été amputée par les contraintes sanitaires, exposant les diplômés à une moindre employabilité aux yeux des recruteurs, explique l’économiste Philippe Askenazy.

25 juin 2020 @Les Echos  18:29

Total exclu du campus de Polytechnique #Universités

" « On a repositionné le centre pour le localiser dans le parc d'activités d'innovation, conçu pour accueillir les activités de recherche et développement d'entreprises privées, "

L’Ecole Polytechnique va déplacer le projet de centre de recherche et développement de Total qui devait être installé sur son campus.Le centre sera construit dans le parc d’activités de Paris-Saclay, mais pas sur le terrain de l’Ecole. La décision a été votée en conseil d’administration, ce jeudi.

3 juin 2020 @France inter  10:35

Patrick Boucheron : “La jeunesse a payé un prix extravagant à cette crise” #Universités

" "Dans les annonces gouvernementales, les universités venaient toujours en dernier, après les terrasses et le Puy du Fou de fou, on leur disait : 'elles ne rouvriront pas'. Mais quel scandale!" "

Pour entamer ce “Monde d’après”, Patrick Boucheron tire le bilan, d’un point de vue historique, de ce confinement : “On est ramené aux conditions singulières de l’expérience, chacun confronté à sa propre solitude (…) On a pas tous les mêmes fondations, sûres, et il est temps de descendre à la cave pour voir les dégâts (…) Il y a un gouffre qui s’ouvre devant nous, la responsabilité politique c’est l’autre temps, qui vient“.

8 février 2019 @Le Monde  11:56

IUT, licences pro, bachelors : changements en perspective #Universités

" A l’issue d’une consultation de divers acteurs, un rapport a été remis à la ministre, Frédérique Vidal, le 31 janvier 2019. "

Un rapport préconise d’allonger la scolarité des IUT à trois ans et de réformer la licence professionnelle. Des décisions sont attendues prochainement.

20 novembre 2018 @Le Monde  11:07

Les étudiants étrangers devront payer plus cher #Universités

" Alors qu’une licence coûte aujourd’hui 170 euros par an, un master 243 euros et un doctorat 380 euros, ils paieront respectivement 2 770 euros pour la première et 3 770 euros "

Edouard Philippe a annoncé, lundi, que les droits d’inscription des nouveaux étudiants extraeuropéens atteindront 2 800 euros en licence et 3 800 euros en master et en doctorat

30 septembre 2018 @Blogs du Monde  0:05

Le « fundraising », ressource d’appoint ou enjeu majeur pour l’enseignement supérieur ? #Universités

L’enseignement supérieur français serait-il en passe de se convertir pour de bon au « fundraising » ? Le financement, même partiel, des établissements et de leurs activités par des donateurs privés ne fait, certes, pas partie de la culture française. A l’inverse de ce qui se passe outre-Atlantique, où les universités les plus cotées disposent parfois de trésors de centaines de millions de dollars.

19 avril 2018 @France Info  16:50

Mouvement des étudiants : “On a un gouvernement qui ne répond que par la répression”, regrette la présidente de l’Unef #Universités

Lilâ Le Bas, la présidente du syndicat étudiant Unef, assure jeudi sur franceinfo que “les étudiants se réunissent par milliers lors des assemblées générales” contre la réforme de l’accès à l’université.

10 avril 2018 @CGT  12:02

Contre les violences policières et la répression à Paris-10 (Nanterre) #Universités

Lundi 9 avril, le Président de l’université de Nanterre a décidé la fermeture administrative et a annulé tous les cours puis il a demandé l’intervention des forces de police sans aucun respect pour les franchises universitaires. La décision des présidences d’université de faire pénétrer les forces de police sur leur campus, dans le seul but d’empêcher la contestation sociale des étudiant·es et des personnels, est contraire à l’éthique universitaire, à la culture du débat et à l’analyse critique.
À 15h, les étudiant.es et les personnels réunis en assemblée générale ont donc vu des CRS faire irruption dans un amphithéâtre de leur université pour mettre fin à leur débat. 7 étudiant.es ont été arrêtés et placés en garde à vue.
La communauté universitaire toute entière et celle de Nanterre en particulier est choquée par la violence de cette intervention. La présence de CRS, dans un amphithéâtre d’université pour stopper une AG, est un fait grave et ne peut être pardonnée à un président d’université.
Au fil des mois, les interventions policières sur les campus universitaires (Nantes, Bordeaux, Paris, Lille, Caen, Dijon, Grenoble, Strasbourg) pour faire taire la contestation interne tend dangereusement à se généraliser.
Depuis plusieurs mois, les personnels des universités et les étudiant.es font part de leur opposition à la loi Vidal « Orientation et Réussite Étudiante ». Ils refusent de participer à la sélection des bachelier.es et réclament des moyens pour faire fonctionner des universités ouvertes et permettre la réussite du plus grand nombre dans de bonnes conditions d’étude et de travail sur tout le territoire. Ils ne sont pas écoutés. Ni la sélection, ni l’« excellence » ne sont la solution pour un meilleur système éducatif. Les motions contre la sélection, les assemblées générales, se multiplient avec pour seule réponse le mépris, les menaces sur les étudiants et les équipes enseignantes.
La CGT condamne, avec la plus grande fermeté, les intimidations, les violences physiques que les étudiant·es et les personnels mobilisé·es ont eues à subir sur différents campus alors qu’ils défendent légitimement leurs idées, leurs revendications, leur avenir. Les violences policières, la répression de la contestation, la contrainte physique, n’ont pas leur place dans l’enceinte universitaire.
La violence assumée de l’intervention de Nanterre n’entamera pas la détermination des étudiant.es et des personnels qui continuent à exiger l’abrogation de la loi ORE et des moyens pour l’enseignement supérieur.
La CGT dénonce les violences et demande la libération des étudiant.es arrêtés. Elle affirme sa solidarité avec les jeunes mobilisés et les personnels des universités en grève. Elle exige que les droits des jeunes et des salarié.es à débattre et à se mobiliser sur leur lieu de travail et d’étude soient respectés.

6 avril 2018 @Libération  8:38

Parcoursup : les enseignants ne se voilent pas la fac #étudiants #Universités

Certains chercheurs et personnels d’universités partagent les inquiétudes des étudiants face à la plateforme de sélection postbac. Un point fait consensus : la difficulté à mettre en œuvre la réforme.

3 avril 2018 @L'Humanité  8:40

La colère monte dans les facs #Universités

Dans un contexte de fortes tensions, à la suite des violences de la semaine dernière, la fronde contre le « plan étudiant » du gouvernement prend de l’ampleur. Elle pourrait franchir un cap avec la journée de mobilisation du 3 avril.

24 mars 2018 @Bastamag  11:37

L’université du Mirail à Toulouse, cœur de la contestation étudiante contre la sélection #étudiants #Universités

L’université du Mirail à Toulouse est mobilisée depuis trois mois contre un projet de fusion. Etudiants, enseignants et personnels administratifs craignent que ce projet entraîne une plus grande sélection, la hausse des droits d’inscription et la disparition progressive des sciences humaines au profit de filières plus « rentables » du point de vue des investisseurs. Le gouvernement a répondu par la dissolution des instances universitaires et la nomination d’un administrateur provisoire. Résultat : le blocage continue. Explications

Top
Syndicoop.info

GRATUIT
VOIR