Filtres

#Liberte de la presse

29 mai 2020 @Alternatives Economiques  15:35

Libération : une société à mission plutôt qu’à but non lucratif #Liberte de la presse

" Ce statut rendrait inopérante l’ingénierie juridique qui autorise actuellement les actionnaires à échapper aux réglementations.  "

Libération s’apprête à devenir une société à but non lucratif. C’est un vrai changement de statut : le principal actionnaire du journal, le groupe Altice, a en effet annoncé qu’il souhaitait se désengager, après des mois de tensions avec les journalistes. Ces derniers voulaient pouvoir défendre l’indépendance du journal et réclamaient une part sociale pour participer aux assemblées générales de la société éditrice et avoir ainsi le même niveau d’information que les actionnaires.

3 mai 2020 @RTBF  16:26

Quand le coronavirus infecte aussi la liberté de la presse dans le monde #Liberte de la presse

" Près de 40 journalistes ont été arrêtés ou poursuivis pour avoir mis en cause la gestion de la pandémie par leurs pays ou le bilan officiel du nombre de cas et de décès "

Obstructions et intimidations. Journalistes menacés, parfois arrêtés et médias muselés. Réductions de salaire, pertes de revenus, de primes ou suppressions d’emploi. En cette journée internationale de la liberté de la presse, le constat est clair : la pandémie du Covid-19 touche aussi la presse du monde entier. Certes, les journalistes sont moins exposés que ne peuvent l’être les infirmiers et médecins mais ils sont aussi touchés d’une nette détérioration de leurs conditions de travail.

17 octobre 2019 @Bastamag  13:59

Droit d’informer : nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires #Liberte de la presse

" Il est inacceptable que les pouvoirs publics limitent ou empêchent les journalistes d’informer le public "

Le journaliste Guillaume Bernard, arrêté par les forces de l’ordre à Toulouse alors qu’il couvrait une manifestation, comparaît ce 18 octobre pour « rébellion ». De nombreux journalistes et rédactions, ainsi que plusieurs organisations, élus et militants associatifs lui apportent leur soutien et dénoncent une énième entrave à la liberté d’informer.

2 mai 2019 @AFP @La NVO  9:02

Des journalistes de terrain protestent contre les “violences d’État” #Liberte de la presse

Plus de 350 médias et journalistes de terrain, dont le reporter d’images Gaspard Glanz, ont publié mercredi une tribune sur le site de franceinfo pour protester contre « les multiples violences d’État » dont ils estiment faire l’objet.

21 avril 2019 @Acrimed  11:03

Une journaliste de TVBruits blessée le 13 avril à Toulouse #Liberte de la presse

Acrimed publie le communiqué de presse de la web télévision associative TVBruits, implantée en Midi Pyrénées, qui dénonce la répression policière subie par les journalistes lors de la 22ème journée de mobilisation des gilets jaunes à Toulouse samedi 13 avril.

15 février 2019 @Acrimed  13:07

La liberté d’informer selon LREM : chronique d’un quinquennat autoritaire (2017 – …) #Liberte de la presse #macron #médias #presse

En juin 2018, nous publiions une chronologie des différentes initiatives d’Emmanuel Macron et de La République en marche portant atteinte à l’indépendance des médias ainsi qu’à la liberté d’informer. Nous l’actualisons aujourd’hui – de l’événement le plus récent au plus ancien – et le ferons régulièrement à l’avenir. Une manière de rappeler d’où viennent les menaces les plus pressantes et systématiques vis-à-vis de la liberté d’informer. Comme nous l’écrivions, ce panorama ne montre rien de bien « nouveau » que l’« ancien » monde politique n’ait déjà expérimenté pour faire pression sur les journalistes. L’accumulation de ces attaques témoigne cependant d’un souverain mépris pour le journalisme et pour son indépendance, d’une intolérance à la critique et d’une volonté obsessionnelle de contrôle.

16 janvier 2019 @Le Monde  11:34

Les « gilets jaunes » poussent les médias au débat #Liberte de la presse #médias

" Dans les rédactions, l’heure est à l’indignation, mais aussi à l’introspection "

Insultés et agressés lors des différents actes de la mobilisation, les journalistes condamnent les violences, mais s’interrogent aussi sur leurs pratiques.

11 septembre 2018 @Le Monde  10:22

Reporters sans frontières lance le projet d’un « pacte international pour l’information et la démocratie » #Liberte de la presse #médias

" Le document final cherchera aussi à obtenir l’adhésion au « pacte » de grandes entreprises du numérique "

L’ONG souhaite convaincre les démocraties de s’engager fermement dans ce projet, à l’heure où la liberté d’informer est confrontée à de multiples menaces.

3 juillet 2018 @La NVO  12:28

Secret des affaires : associations et syndicats s’associent au recours constitutionnel #Liberte de la presse #médias #Secret des affaires

Une cinquantaine d’associations, de syndicats et de sociétés de journalistes se sont associés au recours des parlementaires de gauche devant le Conseil constitutionnel sur la loi concernant la protection du secret des affaires, a annoncé mardi la CGT.

25 avril 2018 @LCI  13:56

RSF s’inquiète de “la haine du journalisme” qui “menace les démocraties #Liberte de la presse

" RSF dénonce le "mediabashing" en France "

Un constat inquiétant. Dans son rapport annuel publié mercredi, l’ONG Reporters sans frontières s’alarme du développement “d’un climat de haine à l’encontre des journalistes” notamment en Europe et aux Etats-Unis qui “menace les démocraties”. La carte du monde dressée par RSF à partir de son classement mondial de la liberté de la presse s’est un peu plus assombrie : 21 pays sont désormais placés en situation “très grave”, un niveau record, l’Irak ayant rejoint cette année cette catégorie où figurent des régimes autoritaires tels que l’Égypte (161e), la Chine (176e) ou la Corée du Nord, qui reste en dernière position (180e).

10 avril 2018 @SNJ-CGT  16:54

Journalistes interdits à Notre-Dame-des-Landes #Liberte de la presse

Depuis hier matin et comme promis par le gouvernement Macron, 2500 gendarmes sont mobilisés pour évacuer la ZAD (Zone à défendre) de notre Dame-des-Landes.
Trois mois après l’abandon du projet d’aéroport, l’opération « musclée, brutale ou violente » selon les zadistes se fait sans présence de journalistes.
En effet, les médias sont clairement interdits de filmer les affrontements. Selon Cédric Pietralunga, journaliste au Monde, le ministère de l’intérieur invite les journalistes sur place à « ne pas gêner les manœuvres opérées par la Gendarmerie, à rejoindre un espace presse » et ils doivent se contenter des images officielles fournies « gracieusement » par les forces de l’ordre. Selon Antoine Denéchère, journaliste de France Bleu, « la gendarmerie envoyait par mail les vidéos et photos de l’opération en cours ». Le correspondant de France 2 a déclaré qu’il n’avait jamais vu ça en vingt ans de carte de presse…
Selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, qui se félicitait de la conduite des opérations, les affrontements sont pourtant « peu intenses ». Le point presse tenu par les zadistes de NDDL parle lui d’une « émotion vive après cette opération brutale qui met à mal le dialogue qui commençait avec la préfecture, On est extrêmement choqués ».
Le SNJ-CGT proteste vigoureusement contre cette mise au pas et ce contrôle de l’information visant à éviter la diffusion d’une information indépendante des pouvoirs en place et réclame immédiatement la libre circulation des journalistes dans la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes.
Montreuil, le 10 avril 2018 SNJ-CGT

@SNJ-CGT  12:05

Journalistes interdits à Notre-Dame-des-Landes #Liberte de la presse

Depuis hier matin et comme promis par le gouvernement Macron, 2500 gendarmes sont mobilisés pour évacuer la ZAD (Zone à défendre) de notre Dame-des-Landes.
Trois mois après l’abandon du projet d’aéroport, l’opération « musclée, brutale ou violente » selon les zadistes se fait sans présence de journalistes.
En effet, les médias sont clairement interdits de filmer les affrontements. Selon Cédric Pietralunga, journaliste au Monde, le ministère de l’intérieur invite les journalistes sur place à « ne pas gêner les manœuvres opérées par la Gendarmerie, à rejoindre un espace presse » et ils doivent se contenter des images officielles fournies « gracieusement » par les forces de l’ordre. Selon Antoine Denéchère, journaliste de France Bleu, « la gendarmerie envoyait par mail les vidéos et photos de l’opération en cours ». Le correspondant de France 2 a déclaré qu’il n’avait jamais vu ça en vingt ans de carte de presse…
Selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, qui se félicitait de la conduite des opérations, les affrontements sont pourtant « peu intenses ». Le point presse tenu par les zadistes de NDDL parle lui d’une « émotion vive après cette opération brutale qui met à mal le dialogue qui commençait avec la préfecture, On est extrêmement choqués ».
Le SNJ-CGT proteste vigoureusement contre cette mise au pas et ce contrôle de l’information visant à éviter la diffusion d’une information indépendante des pouvoirs en place et réclame immédiatement la libre circulation des journalistes dans la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes.

Top
Syndicoop.info

GRATUIT
VOIR